« Soupçons », la série de RTL en collaboration avec Netflix sur les dessous de l’affaire Wesphael

Bernard Wesphael.
Bernard Wesphael. - Belgaimage

C’est l’histoire d’une épouse retrouvée assassinée dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2013 dans la chambre d’hôtel qu’elle occupait avec son mari, à Ostende. Cette histoire, c’est celle de Véronique Pirotton, mère de famille de 42 ans, et de Bernard Wesphael.

Rapidement devenu le principal suspect de cette affaire, l’ex-député wallon est finalement acquitté le 6 octobre 2016 par la cour d’assise du Hainaut. Quatre ans plus tard, le tribunal acceptait de lui verser une indemnité à hauteur de 83.150 € pour les dix mois de détention préventive inopérante qu’il a passés entre son arrestation le 1er novembre 2013 et sa libération conditionnelle le 26 août 2014.

Mais pour les proches de la victime ainsi que l’opinion publique, Bernard Wesphael reste suspect. Une pensée qui pourrait notamment être due par la couverture médiatique réalisée à l’époque : « Cette histoire, c’est l’histoire d’un couple à la dérive, d’une femme otage de ses démons et déchirée entre deux hommes: son mari et son amant psychologue qui, en confident, va exploiter les blessures d’enfance de Véronique et en faire ainsi son jouet sexuel. Un trio amoureux destructeur voué au drame », résume ainsi RTL.

Le 2 décembre prochain, les deux premiers épisodes de la série « Soupçons, les dessous de l’affaire Wesphael » seront diffusés sur RTL-TVI à 20h05. Cette série d’investigation de six épisodes est proposée par les deux journalistes-réalisateurs de RTL, Pascal Vrebos et Georges Huercano, et sera diffusée sur Netflix début 2021.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern