À la télé ce soir: «The Old Man and the Gun» et «L'été en pente douce»

À la télé ce soir: «The Old Man and the Gun» et «L'été en pente douce»
BelgaImage

« The Old Man and the Gun », 20h40 sur La Une

Dans les années 80, Forrest Tucker est un criminel emblématique qui n'en reste pas moins un gentleman. Véritable as du braquage et de l'évasion, il parvient à s'évader à 18 reprises. Toute l'Amérique est fascinée par les coups de Tucker, avec, à ses trousses, un policier déterminé et une femme qui l'aime...

« L'été en pente douce », 20h50 sur France 5

Après avoir rencontré la pulpeuse Lilas, qu'il a troquée avec le petit ami de celle-ci en échange d'un lapin, Fane, un semi-marginal, décide de changer de vie. A cet effet, la première chose qu'il entreprend est de quitter la banlieue sordide où il végète et de retourner dans son village natal...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Sabrina », à 23h15 sur Arte - Quatre étoiles

L’un des nombreux chefs-d’œuvre de l’auteur des « Boulevard du crépuscule », « Sept ans de réflexion », « Embrasse-moi, idiot » et autre « Fedora » ! Audrey Hepburn y est déjà au sommet de sa gloire, mais la « surprise du chef » fut de découvrir Humphrey Bogart dans un fabuleux contre-emploi. Notons que l’auteur lui-même encouragea son cadet Sydney Pollack à accepter d’en tourner l’honorable remake de 1993 avec Harrison Ford, Julia Ormond et Greg Kinnear.

« 120 battements par minute », à 21h05 sur France 3 - Trois étoiles

Jadis révélé par son César de la meilleure adaptation pour le script d’« Entre les murs » de Laurent Cantet, le natif de Mohammédia triomphe avec cette troisième réalisation, laquelle, après le Grand Prix du Jury à Cannes, a décroché la bagatelle de six Césars dont ceux du meilleur film et du meilleur scénario original. En fait, ce « Philadelphia » choral retrace le militantisme d’un groupement reconnu pour avoir sensibilisé le public à l’époque où le sida était quasi incurable. Un très joli travail de mémoire.

« Taken 2 », à 20h00 sur Club RTL - Deux étoiles

Manichéen à souhait, jubilatoire au second, au troisième et au cinquième degrés, cette première suite de la trilogie ne lâche jamais prise durant ses nonante minutes, préparant avec allégresse le terrain pour le bouquet final sorti en 2015.

« Tandem », à 20h50 sur Arte - Deux étoiles

Nommé dans sept catégories aux Césars de 1988 dominés par « Au revoir les enfants » de Louis Malle, cette comédie dramatique n’enleva que celui de… la meilleure affiche. Ce road movie crépusculaire et un peu daté était inspiré par la vie de Lucien Jeunesse, grand animateur radio dont « Le jeu des mille francs » inonda les ondes de France Inter durant une trentaine d’années.

« Bastille Day », à 21h15 sur C8 - Deux étoiles

L’auteur des « Eden Lake » et autre « Dame en noir » plutôt appréciés par les amateurs du genre abandonne l’horreur au profit du thriller antiterroriste avec ce récit qui met Paris en émoi. Une série B assez classique, mais réussie sur le plan technique, efficace, sans relâche et même avec un brin d’humour.

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern