Vincent Niclo: «Chanter m’a guéri»

Vincent Niclo: «Chanter m’a guéri»
DR

Chaque album du ténor est une aventure. Il y a quelques mois, à la faveur des auditions à l’aveugle de « The Voice France », il découvre un quintet de prêtres orthodoxes. Bousculé, séduit, il leur propose de joindre sa voix aux leurs, le temps d’un album baptisé « Esperanto ». Un disque qui parle d’espoir, de ponts jetés entre des styles très différents, quand la musique se fait partage, nous répare et nous porte plus haut, toujours plus haut…

...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern