Charley Pride, première grande légende noire de la country, est décédé du Covid-19

Charley Pride, première grande légende noire de la country, est décédé du Covid-19
BelgaImage

La pandémie de coronavirus atteint de nouveaux sommets aux Etats-Unis et est à deux doigts de passer le cap des 300.000 décès officiellement dénombrés. Et parmi ces derniers, on retrouve désormais Charley Pride, une star de premier rang puisqu’il a permis aux Afro-Américains de s’implanter dans le registre de la musique country, traditionnellement associée aux blancs.

« Un héritage intemporel »

L'agence de relations publiques 2911 Media a annoncé que Charley Pride était décédé à Dallas ce samedi, là où il résidait. Son âge avancé de 86 ans le rendait vulnérable au Covid-19 qui fait principalement ses victimes chez les plus vieux. « J'ai le cœur brisé d'apprendre la mort d'un de mes amis les plus chers et les plus anciens, Charley Pride », confie sur Twitter la star de country Dolly Parton. « C'est pire d'apprendre qu'il est mort du Covid-19. Quel horrible, horrible virus. Charley, nous t'aimerons toujours ».

Célèbre baryton, avec une voix très reconnaissable, Charley Pride avait commencé sa carrière dans les années 1960 avant de devenir une légende la décennie suivante. Il a vendu au total plus de 25 millions de disques et a eu, entre 1969 et 1984, trente de ses morceaux au sommet des charts américains. En plus de ses trois Grammy Awards, il a eu en 2000 l’honneur ultime de voir son nom ajouté au Country Music Hall of Fame.

Plus tôt en 2020, il a été annoncé que Charley Pride recevrait le précieux Willie Nelson Lifetime Achievement Award lors des 54e Country Music Association Awards pour saluer sa carrière. « Peu d'autres artistes ont développé le riche héritage de la musique country et ont conduit à l'avancement de la musique country dans le monde entier comme Charley. Sa voix distinctive a créé un héritage intemporel qui se perpétue dans la communauté country aujourd'hui. Nous ne pourrions être plus heureux d'honorer Charley avec l'une des plus hautes distinctions de l'AMC (Academy of Country Music) », avait-il été dit par le président de l’AMC à cette occasion.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.