Un participant du docu complotiste «Hold-Up» interné en psychiatrie

Un participant du docu complotiste «Hold-Up» interné en psychiatrie
DR

Il a fait polémique en novembre en étant un des principaux intervenants du documentaire complotiste « Hold-Up ». Mais si Jean-Bernard Fourtillan a été arrêté le 7 décembre dernier, c’est pour une toute autre raison. Impliqué dans une affaire d’expérience médicale illégale, il a été mis sous écrou et ensuite été interné en hôpital psychiatrique à Uzès, dans le Gard. Le procureur de Nîmes, interrogé par Midi Libre, a tenu à démentir l’affirmation faite dans une vidéo Youtube très relayée en ligne selon laquelle Jean-Bernard Fourtillan aurait « été interné contre son gré ». L’intéressé n’a d’ailleurs pas contesté cette décision prise sur base de son état de santé.

Un essai clinique sauvage et illégal

Pour comprendre cette arrestation, il faut revenir en 2019. En septembre de l’année dernière, une fraude médicale de grande ampleur est découverte dans une abbaye de la région de Poitiers. Près de 350-400 personnes avec la maladie d’Alzheimer ou de Parkison avaient été traitées lors d’un essai clinique sauvage mené par le Fonds Josefa, dirigé par Jean-Bernard Fourtillan et dont le vice-président est une autre figure controversée connue : Henri Joyeux.

Jean-Bernard Fourtillan voulait via cette action tester sur des malades des patchs de valentonine. Cette hormone, proche de la mélatonine, était vue par ce catholique convaincu comme une « révélation divine » qui aurait été la clé pour guérir les maladies neurodégénératives. Affirmation fermement contredite par l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) qui précise que « la qualité, les effets et la tolérance de ces substances ne sont pas connus » et qu’« un risque pour la santé des participants ne peut être exclu ».

Suite à la découverte de cette fraude, Jean-Bernard Fourtillan était recherché par la justice qui lui reprochait également d’avoir exercé illégalement la profession de médecin ou de pharmacien. Malgré ces scandales et son arrestation, il garde des soutiens dans les milieux complotistes où il est actif. Dans « Hold-Up », il accusait notamment l’Institut Pasteur d’avoir créé le Covid-19 en 2003 et d’être ainsi à l’origine de la pandémie actuelle. L’institut a porté plainte pour diffamation.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.