Accueil Soirmag Royal

Andrew encore plus dans la tourmente

Après Jeffrey Epstein, une autre « connaissance » du duc d’York est accusée d’agressions sexuelles.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Le confinement n’a pas que des mauvais côtés. C’est probablement ce que se dit le prince Andrew qui ne devra pas subir les regards assassins de sa mère et de ses proches entre la dinde et le sherry. Depuis son implication dans l’affaire Jeffrey Epstein, la vie du Prince a considérablement changé. Écarté de la scène publique par la Reine, persona non grata lors de certains événements – il lui a même été « conseillé » de ne pas apparaître sur les photos de mariage de sa fille –, Andrew essaie de faire profil bas. Mais c’est compter sans l’actualité…

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs