Un rhinocéros laineux de plus de 20.000 ans retrouvé presque intact dans le permafrost (vidéo)

Un rhinocéros laineux de plus de 20.000 ans retrouvé presque intact dans le permafrost (vidéo)
Capture d’écran Twitter

En août dernier, Alexei Savvin, un habitant de Sibérie, parcourt sa région. Mais à un moment, il aperçoit quelque chose d’inhabituel : un rhinocéros. Mais que l’on ne s’y trompe pas, il ne s’agit pas de la même espèce que l’on trouve en Afrique, et celui-ci est bel et bien mort… il y a entre 20.000 et 50.000 ans. Ce rhinocéros laineux, pour être précis, était piégé dans le pergélisol (ou permafrost), dans la région de Yakutie, aux abords d’une rivière. Mais le plus impressionnant, c’est que la carcasse est intacte à près de 80%, avec des constatations étonnantes.

Des organes encore présents

Les scientifiques n’ont pas encore véritablement examiné le cadavre mais plusieurs observations ont déjà été faites. Premièrement, la totalité du corps est présent et est dans un état de conservation tel que des tissus mous ont survécu. Il semblerait même qu’une partie des organes ont également été conservés. Un fait extrêmement rare pour une carcasse qui date d’une époque aussi reculée. Une partie de l’intestin, encore plein, est particulièrement digne d’intérêt puisqu’il pourrait donner beaucoup d’informations sur le régime alimentaire de cette espèce.

La datation du corps est encore relativement imprécise mais une analyse au radiocarbone devrait permettre de préciser ce point. D’après les premières hypothèses, l’animal, séparé de sa mère, serait mort par noyade à environ 3-4 ans d’âge, ce qui signifie qu’il était relativement jeune. Le sexe n’est pas encore connu.

Il y a quelques années, un autre cadavre très bien conservé de rhinocéros laineux avait été découvert non loin de là. La zone d’habitat de cette espèce était néanmoins beaucoup plus large puisqu’elle s’étendait de l’Ouest de l’Europe à l’Est de la Sibérie. Il aurait disparu à cause de la fin de la période glaciaire et du fait de la chasse par les humains de la Préhistoire.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern