Jennifer Lopez émue aux larmes lors de son concert à Times Square: «Nous avons perdu trop de gens» (vidéo)

BelgaImage
BelgaImage

Choristes et musiciens masqués, public absent : le traditionnel concert du nouvel an qui s’est tenu sur Times Square ce dimanche 31 décembre avait tout de particulier. Jennifer Lopez, elle, a tenu à assurer le show lors de ce « New Year’s Rockin Eve » organisé par la chaîne ABC.

>Jennifer Lopez : « Comment je suis devenue strip-teaseuse »

Depuis New York, la chanteuse américaine a interrompu la musique un instant pour s’adresser aux téléspectateurs massés devant leur petit écran alors qu’habituellement, ce concert réunit une foule très impressionnante sur Times Square. « 2020 est terminée. Nous nous en sommes sortis. Je repense à ce début d’année, quand j’ai pu réaliser l’une des plus grosses performances de ma vie. Il y avait des milliers de personnes. Mais ce soir, les choses sont différentes, et c’est ok », lâche celle qui a donné concert avec Shakira lors de la mi-temps du Super Bowl 2020.

La chanteuse a poursuivi son discours, non sans émotion comme l’épingle BFMTV  : « Si cette année nous a appris une chose, c’est d’être reconnaissants pour ce que nous avons, et de chérir chaque instant. Nous avons perdu trop de gens. Trop ». Les larmes lui montent. Jennifer Lopez conclut : « Alors ce soir nous allons vivre, nous allons aimer et nous allons recommencer à danser, et continuer de rêver. Il y a 20 ans, j’ai chanté cette chanson (Dance Again, ndlr), et nous n’en avons jamais eu autant besoin que ce soir ».

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern