À la télé ce soir: la finale du «Meilleur Pâtissier» ou le biopic «Edmond» (vidéos)

Capture d’écran - Facebook
Capture d’écran - Facebook

Le Meilleur Pâtissier, à 20h25 sur RTL-TVI

Après 13 semaines de concours, l’odyssée du Meilleur Pâtissier touche à sa fin avec cette deuxième soirée de finale sur le thème du cinéma. Les candidats doivent d’abord réaliser le gâteau du générique de l’émission. Les deux derniers pâtissiers en lice s’inspirent ensuite d’un film qui les a touchés pour le reproduire en gâteau. Qui de Bouchra, Élodie ou Margaux décrochera le titre ?

Edmond, à 20h35 sur La Une

Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand, marié et père de deux enfants, n’a pas écrit une ligne depuis deux ans. La tragédie n’étant plus à la mode, il promet une comédie héroïque au grand Constant Coquelin. Rostand, guère inspiré, n’a que quelques semaines pour livrer son œuvre…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Basic Instinct, à 20h05 sur Tipik – Trois étoiles

de Paul Verhoeven (1992)

Non sans puiser ostensiblement dans le répertoire hitchcockien, le film culte qui a réinventé le thriller érotique, déclenché le scandale chez les féministes et autres non-hétérosexuels, et récolté plus de sept fois sa mise de 50 millions de dollars après son ouverture à Cannes. Le tout-Hollywood des deux sexes refusa d’en être, sauf bien sûr Michael Douglas et Sharon Stone dont le décroisement des jambes est devenu… culte.

37º2 le matin, à 20h50 sur France 5 – Trois étoiles

de Jean-Jacques Beineix (1986)

L’auteur de « Diva » voulait Valérie Kaprisky puis refusa la candidature d’Isabelle Adjani au profit d’une pulpeuse inconnue nommée Béatrice Dalle. Un drame à l’ambiance unique et fascinante, comme souvent chez le cinéaste parisien aujourd’hui septuagénaire, resté muet depuis son « Mortel transfert » de 2001 qui l’a paraît-il ruiné.

John Wick, à 20h00 sur Club RTL – Deux étoiles

de David Leitch et Chad Stahelski (2014)

Par les deux chefs cascadeurs de la saga « Matrix » des Wachowski, un film d’action pur et dur voire stylisé au succès presque inattendu, qui a même engendré deux suites à ce jour, tout en relançant la carrière de Keanu Reeves, dont l’ire est déclenchée par le meurtre de son adorable… toutou. Inutile de dire qu’on a dû apprécier à la SPA. Non mais…

Tendre poulet, à 20h55 sur Arte – Deux étoiles

de Philippe de Broca (1978)

Une ambiance inattendue de « serial killer » et de cocasses minauderies entre les regrettés Philippe Noiret et Annie Girardot : cette comédie sentimentalo-policière laisse un fameux parfum de nostalgie tout en rappelant que Michel Audiard pouvait aussi faire dans la vraie dentelle.

Lukas, à 21h15 C8 – Deux étoiles

de Julien Leclercq (2018)

Revoilà notre Jean-Claude Van Damme plus national que jamais avec ce thriller entièrement tourné chez nous par le nordiste auteur des « Braqueurs » et de « Chrysalis ». Si on fait abstraction de quelques raccourcis de scénario, l’ouvrage s’avère assez réussi, principalement grâce à son ambiance sombrissime et à la conviction que dégage le plus célèbre des Bruxellois de Californie dans son personnage d’anti-héros torturé. De surcroît, et ce qui ne gâche évidemment rien, JCVD hérite d’une partenaire de choix en la belle Sveva Alviti. Mais oui, la « Dalida » de Lisa Azuelos en personne.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern