Denis Ducarme avec sa crête iroquoise plaide pour le retour des métiers de contact

Capture d’écran Instagram
Capture d’écran Instagram

La photo de Denis Ducarme postée sur Instagram dimanche 3 janvier a de quoi faire sourire. Le député libéral et ex-ministre des indépendants s’est servi de ses réseaux et de ses cheveux façon crête iroquoise pour plaider pour la réouverture des métiers de contact. En légende de sa photo, il écrit : « Nos coiffeurs, sans que la littérature scientifique ne justifie tangiblement leur fermeture, restent sur le carreau. En 2021 aussi, #moncoiffeurestessentiel. Il est plus que temps qu’il puisse rouvrir  ! Ils sont à bout ». Il maintient qu’aucune étude scientifique ne montre que les métiers de contact sont des vecteurs prédisposés du coronavirus  : « Quand ces métiers ont rouvert en mai dernier, il n’y a pas eu d’augmentation des contaminations ».

Cette position, qu’il a déjà défendue dans la presse n’est pourtant pas celle de son parti, le MR, à l’origine des mesures prise par le gouvernement. Lors d’une interview pour Sudinfo, il insiste sur le fait qu’il est temps d’agir et que la situation est grave, surtout pour les travailleurs indépendants : « Je suis un peu fatigué d’entendre que l’économie est secondaire. On parle de gens qui bossent et ont parfois passé le point de rupture ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern