David Antoine encore positif au Covid-19 : «une crasse sans nom»

David Antoine encore positif au Covid-19 : «une crasse sans nom»
Radio Contact

Rebelote pour David Antoine ! L’animateur de Radio Contact pouvait se croire protégé du coronavirus après une première contamination en mars. Une dizaine de mois plus tard, ses anticorps n’ont pas été suffisants pour lui épargner un deuxième tour. C’est ainsi que l’intéressé a annoncé sur Facebook la nouvelle de sa maladie, tout en tenant à rassurer.

« On vous lâche pas »

Comme il le montre sur les réseaux sociaux, David Antoine a fait un test PCR il y a quelques jours. Résultat : positif. « 2021 : première nouvelle positive », blague l’animateur qui préfère en rire. « Même en faisant gaffe, je l’ai choppé… une deuxième fois », dit-il avant d’assurer que cet inconvénient ne devrait pas avoir un impact important sur son travail. « On vous lâche pas, on sera là sur Radio Contact depuis chez nous dès 16h », assure-t-il.

En juillet dernier, David Antoine avait pris l’initiative de faire un test rapide en pharmacie. Le résultat montrait alors qu’il avait contracté la maladie mais qu’il était guéri, vu qu’il ne restait que les anticorps développés à cette occasion. Une constatation qui ne l’a pas plus étonné que cela puisqu’il avait bien senti qu’il n’était pas au meilleur de sa forme en mars. Ce serait donc à ce moment-là, au tout début de la crise sanitaire, qu’il a attrapé pour la première fois le Covid-19.

L’animateur a également tenu à répondre à quelques commentaires sur son profil Facebook minimisant la gravité de la maladie. Ainsi, à une fille qui dit que « le virus n’est pas aussi grave qu’on veut nous faire croire dans la majorité des cas », David Antoine rappelle que « tout dépend des cas ». « Je fais du télé(radio)travail en fait. Ce virus est une crasse sans nom. J’ai de la chance, d’autres beaucoup moins. RestezLa campagne choc de GAIA contre le foie gras avec David Antoine et Daniela Prepeliuc: «Et si on inversait les rôles?» (vidéos) prudents ».

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • William Leymergie publie son premier roman

    Aujourd’hui présentateur de «William à midi» sur C8, William Leymergie publie également sonpremier roman.

    Actuel journaliste-animateur de C8, William Leymergie, qui fut longtemps l’âme de « Télématin » (France 2), surprend en nous emmenant sur un terrain où on ne l’attendait pas. Un roman de caape, d’épée et d’amour.