David Antoine encore positif au Covid-19 : «une crasse sans nom»

David Antoine encore positif au Covid-19 : «une crasse sans nom»
Radio Contact

Rebelote pour David Antoine ! L’animateur de Radio Contact pouvait se croire protégé du coronavirus après une première contamination en mars. Une dizaine de mois plus tard, ses anticorps n’ont pas été suffisants pour lui épargner un deuxième tour. C’est ainsi que l’intéressé a annoncé sur Facebook la nouvelle de sa maladie, tout en tenant à rassurer.

« On vous lâche pas »

Comme il le montre sur les réseaux sociaux, David Antoine a fait un test PCR il y a quelques jours. Résultat : positif. « 2021 : première nouvelle positive », blague l’animateur qui préfère en rire. « Même en faisant gaffe, je l’ai choppé… une deuxième fois », dit-il avant d’assurer que cet inconvénient ne devrait pas avoir un impact important sur son travail. « On vous lâche pas, on sera là sur Radio Contact depuis chez nous dès 16h », assure-t-il.

En juillet dernier, David Antoine avait pris l’initiative de faire un test rapide en pharmacie. Le résultat montrait alors qu’il avait contracté la maladie mais qu’il était guéri, vu qu’il ne restait que les anticorps développés à cette occasion. Une constatation qui ne l’a pas plus étonné que cela puisqu’il avait bien senti qu’il n’était pas au meilleur de sa forme en mars. Ce serait donc à ce moment-là, au tout début de la crise sanitaire, qu’il a attrapé pour la première fois le Covid-19.

L’animateur a également tenu à répondre à quelques commentaires sur son profil Facebook minimisant la gravité de la maladie. Ainsi, à une fille qui dit que « le virus n’est pas aussi grave qu’on veut nous faire croire dans la majorité des cas », David Antoine rappelle que « tout dépend des cas ». « Je fais du télé(radio)travail en fait. Ce virus est une crasse sans nom. J’ai de la chance, d’autres beaucoup moins. RestezLa campagne choc de GAIA contre le foie gras avec David Antoine et Daniela Prepeliuc: «Et si on inversait les rôles?» (vidéos) prudents ».

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern