Henri PFR accusé de vouloir de se montrer en «sauveur blanc»: «je suis très choqué par les réactions»

Henri PFR accusé de vouloir de se montrer en «sauveur blanc»: «je suis très choqué par les réactions»
Capture d’écran Instagram

Il voulait rendre visible la problématique de la pauvreté en Afrique. C’est réussi, mais pas dans le sens qu’il le voulait ! Il y a quelques mois, Henri PFR a été invité par l’Unicef à devenir un de ses ambassadeurs et à se rendre en Côte d’Ivoire où des actions d’aide sont menées. A ce moment-là, il lui est demandé de rendre compte sur les réseaux sociaux de ce dont il est témoin. Une vidéo est notamment postée et provoque des réactions positives. Par contre, il n’en est pas de même avec une photo qui a provoqué une polémique à laquelle le DJ a tenu à réagir en ce début janvier.

« En écrivant ces mots, j’ai la boule au ventre »

Sur cette photo, Henri PFR apparaît tout sourire au milieu d’enfants qui rigolent en se jetant sur lui. Rien de bien choquant pour le DJ, bien au contraire. Pourtant, certains internautes ne sont pas du tout du même avis. Pour eux, Henri PFR se montre en « sauveur blanc », comme une figure paternelle digne de l’époque coloniale. « Vous avez accès à suffisamment de ressources pour vous informer sur le syndrome du sauveur blanc », reproche une personne. « Vous riez ouvertement au milieu d’un groupe d’enfants pauvres qui passent un très mauvais moment. Des images comme celles-là sont dégoûtantes », dit une autre.

Face à ces réactions, le DJ a tenu finalement à prendre la parole. « Ces commentaires transforment un moment de pur bonheur en quelque chose d’horrible. De manière générale, je me sens mal. Je me sens mal, car en 2020, tout doit être jugé et tout donne place à la critique », regrette-il. « Je vais être honnête, en postant cette photo je n’ai même pas pensé un jour que la couleur de peau pourrait poser problème. […] Si en 2020, on ne peut plus partager de message de soutien et de bienveillance de part notre ethnie, ça devient un sacré problème qu’il faut pouvoir régler d’urgence », dit-il.

Il conclut enfin à la fois en reconnaissant la réalité de la problématique du « sauveur blanc », tout en se disant oppressé par une polémique provoquée par un fait qui lui semblait banal. « En fait, même en écrivant ces mots, j’ai la boule au ventre. Boule au ventre parce qu’en 2020, on risque de me traiter de je ne sais quoi si je dis un mot de travers. Je suis juste un petit c*n qui pensait qu’on pouvait encore sourire naïvement sans pour autant voir le mal partout. En bref, il y a quand même une réelle problématique derrière cette photo: celle du sauveur blanc. Je vous invite à vous renseigner un maximum par rapport à cela ».

 
  • PhotoNews

    Affaire Laurent: le jeu trouble du MR

    Les partisans du blocage font traîner les choses à l’ONU. Qui sont les ennemis du Prince ? Révélations.

  • Sur le tarmac de la base militaire d’Andrews, le 45e Président et son épouse Melania sont accueillis par les enfants Trump en haie d’honneur. Donald compte sur eux pour prendre la relève en cas de «problème». De droite à gauche: Ivanka et son époux Jared, Eric et sa femme Lara, Donald Jr et sa petite-amie Kimberly, ainsi que Tiffany et son boyfriend Michael. Les enfants sont ceux d’Ivanka et Jared. Manque Barron, le plus jeune fils de Donald, qui est déjà à bord d’Air Force One. Il n’a pas souhaité assister au discours d’adieu de son Président de père.

    L’avenir du clan Trump

    Si Donald Sr ne fait pas le come-back espéré par des dizaines de millions de Trumpistes, Donald Jr et Ivanka sont prêts à prendre la relève.

  • La parution du livre de Camille Kouchner révélant un cas d’inceste dans sa famille a provoqué des centaines de témoignages similaires sur les réseaux sociaux.

    Inceste, le dernier tabou

    L’affaire Duhamel en France provoque des centaines de témoignages. En Belgique aussi, les victimes parlent davantage.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern