Crâne rasé et barbichette…

Un look inhabituel pour Travolta (à droite) dans ce film d’action plutôt marrant, voire original.
Un look inhabituel pour Travolta (à droite) dans ce film d’action plutôt marrant, voire original. - DR.

Bien que soldé par un échec commercial… relatif, ce « Bons baisers de Paris » en version québécoise n’a pas laissé que de mauvais souvenirs. Il est même resté comme un film d’action plutôt marrant voire même original. Et le « look » inhabituel arboré par John Travolta n’y a pas été étranger. L’antique héros des « Saturday Night Fever » et « Grease » des années disco et « revival » dont la carrière a été successivement relancée par la trilogie des « Allô maman… » puis par le « Pulp Fiction » hors norme de Quentin...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern