Rowan Atkinson veut tirer un trait sur Mr Bean et faire d’autres projets

Rowan Atkinson veut tirer un trait sur Mr Bean et faire d’autres projets
BelgaImage

Même les bonnes choses ont une fin. Et dans le cas de Mr Bean, il se pourrait que cette fin soit arrivée. Dans une interview accordée à Radio Times, Rowan Atkinson a ainsi avoué « attendre avec impatience » le moment où il pourra définitivement laisser son personnage loufoque au placard. Un état d’esprit qu’il justifie par la pression qu’il a désormais de l’interpréter.

Se détacher du personnage de façon « soft » ou dure ?

Dans son interview, Atkinson dit : « Je n’aime pas beaucoup jouer avec lui. Le poids de la responsabilité n'est pas agréable. Je trouve cela stressant et épuisant ». « Mr Bean est devenu un peu prévisible. En fin de compte, je sais toujours comment il va se comporter. C'est un garçon de 10 ans emprisonné dans le corps d'un homme; il peut grandir, mais je pense que ce serait dommage », ajoute-t-il. Il faut préciser que cela fait plus de trois décennies qu’il incarne vaillamment le célèbre Mr Bean. Et après autant de temps, il est arrivé à saturation.

The Sun ose même aller un pas plus loin en affirmant ni plus ni moins que Rowan Atkinson ne jouera tout simplement plus le rôle de Mr Bean, du moins physiquement. Car l’acteur ne laisse pas totalement tomber le fameux bonhomme. Désormais, Mr Bean apparaitra (au moins) sous la forme d’un film d’animation. Et la voix sera bel et bien celle d’Atkinson. « C'est plus simple pour moi de jouer le personnage avec ma voix qu'avec mon corps », dit-il.

Il se pourrait aussi que le Britannique ait une autre opportunité pour se détacher de son rôle le plus connu. Netflix lui aurait ainsi récemment proposé de jouer dans une comédie de dix épisodes de dix minutes, « Man vs. Bee ». Une production qui restera humoristique, mais dans un style différent de celui de Mr Bean.

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Voltaire, un jeune intenable!

    Ouverture (RTBF)

    Thomas Solivérès incarne le philosophe au début de sa vie. Très tôt celui qui brigue la gloire, les femmes et l’argent bouscule les conventions, en maître de la pensée.