Un cadre du Parti condamné à mort

Lai Xiaomin condamné à mort.
Lai Xiaomin condamné à mort. - BelgaImage

Le 5 janvier, Lai Xiaomin est condamné à mort par la justice chinoise pour « corruption et bigamie ». Une lourde peine pour cet économiste qui a tracé sa carrière au sein du Parti et à la Banque centrale. Il aurait touché plus de 210 millions d’euros en pots-de-vin. Les autorités en ont fait un exemple, avec un verdict aussi inattendu que disproportionné pour un délit économique. L’homme de 58 ans n’est pas le seul haut placé à subir les conséquences de la campagne anti-corruption lancée par Xi Jinping dès 2010 pour répondre aux préoccupations de sa population. En dix ans, la...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern