Un cadre du Parti condamné à mort

Lai Xiaomin condamné à mort.
Lai Xiaomin condamné à mort. - BelgaImage

Le 5 janvier, Lai Xiaomin est condamné à mort par la justice chinoise pour « corruption et bigamie ». Une lourde peine pour cet économiste qui a tracé sa carrière au sein du Parti et à la Banque centrale. Il aurait touché plus de 210 millions d’euros en pots-de-vin. Les autorités en ont fait un exemple, avec un verdict aussi inattendu que disproportionné pour un délit économique. L’homme de 58 ans n’est pas le seul haut placé à subir les conséquences de la campagne anti-corruption lancée par Xi Jinping dès 2010 pour répondre aux préoccupations de sa population. En dix ans, la...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern