Netflix annonce ses sorties 2021 avec 70 films et une pluie de stars

Capture d’écran
Capture d’écran

La communication est inhabituelle pour le géant de la vidéo à la demande, qui ne présente d’ordinaire qu’un film à la fois, et témoigne de la force de frappe de Netflix. La plateforme dépasse désormais, de loin, en volume, tous les studios hollywoodiens. La présentation arrive en contrepoint à celle du studio Warner Bros, qui a annoncé, à la surprise générale, qu’il sortirait simultanément en salles et sur sa plateforme HBO Max tous ses films prévus en 2021, soit 17 titres.

Du drame à la comédie, en passant par la science-fiction, l’horreur ou même le western, le service de vidéo en ligne a pris soin de balayer tous les grands genres du cinéma moderne, avec certains titres qui semblent taillés pour les récompenses majeures du cinéma. La plateforme n’a communiqué les dates de sorties que de dix films, tous prévus entre début janvier et mi-mars.

Stars et réalisateurs

Avec la liste des films, Netflix a mis en ligne une courte vidéo mettant l’accent sur les stars, avec Gal Gadot («Wonder Woman 1984»), Dwayne «The Rock» Johnson («Fast & Furious» ou «Jumanji») et Ryan Reynolds («Deadpool») en tête d’affiche. Cette année, la plateforme s’est offert, pêle-mêle, et outre ces trois vedettes, Regina King, Adrien Brody, Meryl Streep, Sandra Bullock, Octavia Spencer, Jeremy Irons, mais aussi Leonardo DiCaprio ou Jennifer Lawrence, tous oscarisés.

Côté réalisateurs, sont notamment alignés Jane Campion, avec «The Power of the Dog», également oscarisée, ainsi que la comédienne américaine Halle Berry et le dramaturge et acteur Lin-Manuel Miranda (la comédie musicale «Hamilton»), ces deux derniers passant pour la première fois derrière la caméra. Parmi les longs métrages les plus attendus, figurent «Don’t Look Up» d’Adam McKay («The Big Short: le Casse du siècle» et «Vice»), avec Leonardo DiCaprio, ainsi que «The Harder They Fall», western co-produit par le rappeur Jay-Z à la distribution intégralement afro-américaine.

Netflix semble aussi beaucoup compter sur «Red Notice», avec Dwayne Johnson, Gal Gadot et Ryan Reynolds, film d’action dont le budget atteindrait 160 millions de dollars, selon plusieurs médias américains. Sollicité par l’AFP, Netflix n’a pas précisé si certains de ces films, et lesquels, bénéficieraient d’une sortie en salles.

 
  • Les supporters de Trump n’en reviennent pas : ils sont dans le Capitole et ont stoppé la réunion des parlementaires.

    Le jour de honte des États-Unis

    Le dernier baroud de déshonneur du président Trump : envoyer ses partisans envahir le Congrès. La démocratie américaine a résisté.

  • Le charismatique fondateur d’Alibaba s’est «volatilisé».

    L’énigme Jack Ma: disgrâce d’un milliardaire chinois

    Le fondateur de l’empire Alibaba a disparu depuis octobre 2020. Une « volatilisation » inquiétante qui rappelle le sort d’autres hommes d’affaires réduits au silence par le pouvoir communiste. Mais où est donc passé Jack Ma ?

  • Une étude française récente montre que les chats domestiques s’attaquent à 200 espèces animales différentes.

    Mon chat, ce serial killer

    Super-prédateurs des jardins, nos matous ont un impact réel sur la biodiversité qui nous entoure. Ils tuent des milliers d’oiseaux ou de petits mammifères. Conseils.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern