Trump accueilli à Palm Beach par des bannières moqueuses dans le ciel (vidéo)

Trump accueilli à Palm Beach par des bannières moqueuses dans le ciel (vidéo)
Capture d’écran Twitter

Depuis qu’il a quitté la Maison-Blanche, Donald Trump s’est éclipsé de la scène politique américaine, si ce n’est avec sa procédure de destitution. Mais à Palm Beach, en Floride, personne ne l’a oublié. Installé depuis mercredi dernier dans sa propriété de Mar-a-Lago, il a déclenché une polémique avec ses voisins en semblant vouloir y rester, ce qui lui est interdit par un ancien accord de son club. C’est dans cette ambiance exécrable qu’un avion de tourisme a survolé le ciel de la ville ce dimanche pour rappeler à Trump qu’il n’est pas apprécié de tous là-bas.

Un accueil pas des plus appréciables

Derrière cet avion, des opposants à Donald Trump lui ont réservé en effet une surprise qu’il était difficile de ne pas voir : des banderoles flottantes avec des messages moqueurs. Parmi ceux-ci, on trouve : « Trump, loser pathétique, retourne à Moscou », en référence directe aux soupçons de connivence avec Vladimir Poutine lors de l’élection présidentielle de 2016. « Le pire président jamais élu », renchérit une autre bannière, comme pour détourner le type de vocabulaire qu’utilise Donald Trump.

Est-ce que l’intéressé a bien vu ces messages ? C’est la grande question. Les journalistes de The Independent ont tenté de le savoir mais ils n’ont pas réussi à confirmer ou à infirmer. Impossible aussi de savoir qui est le mystérieux pilote à l’origine de ces moqueries. Les opposants à l’ancien président sont de plus nombreux à Palm Beach. Bien que Donald Trump ait remporté la Floride lors de l’élection présidentielle de novembre, il a été battu dans cette ville très aisée du sud de l’Etat par Joe Biden qui a obtenu 55,97% des voix.

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern