À la télé ce soir: «Noces» ou «Police de caractères»

De gauche à droite: l’acteur français Zacharie Chasseriaud, l’actrice Lina El Arabi et le réalisateur belge Stephan Streker, dans le cadre de la promotion du film «Noces».
De gauche à droite: l’acteur français Zacharie Chasseriaud, l’actrice Lina El Arabi et le réalisateur belge Stephan Streker, dans le cadre de la promotion du film «Noces». - Belga/AFP

Police de caractères, à 20h35 sur La Une

Poquelin et de Beaumont enquêtent sur ce qui s'apparentent à un meurtre déguisé en suicide, mais se révèle finalement être un suicide déguisé en meurtre. L'affaire se déroule dans un lycée hôtelier de la banlieue lilloise. Les enquêteurs se retrouvent embarqués au coeur d'une sombre affaire de vengeance, dans laquelle chaque vérité en révèle une autre plus glaçante à chaque fois...

Noces, à 21h03 sur La Trois

Zahira a beau vivre en Belgique et être une jeune fille de son temps, son destin est scellé et elle n'a pas son mot à dire quand ses parents lui annoncent qu'elle doit se marier. Ils lui ont choisi trois prétendants. Zahira refuse, car elle entend se marier avec un homme dont elle sera amoureuse...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Nocturnal Animals, à 20h55 sur 13e Rue - Trois étoiles

de Tom Ford (2016)

Il y a du Hitchcock – même la BO « hermannienne » d’Abel Korzeniowski ne trompe pas ! –, du « Seven » et même du « Magnifique » (si, si…) dans ce drame jadis imaginé par le romancier new-yorkais Austin Wright disparu en 2003 à 80 ans. Le réalisateur texan de « A Single Man » y déploie son sens inné du détail à travers un double récit passionnant jusqu’à la séquence finale d’une logique presque inattendue.

Jack Reacher, à 21h05 sur France 3 - Trois étoiles

de Christopher McQuarrie (2012)

Un excellent thriller à l’ancienne – peu d’informatique et de GSM, pas d’images de synthèse… – pur et dur, à l’image de son héros, un ancien enquêteur de l’armée amené sur les lieux d’un massacre accusant de façon trop évidente un ancien tireur d’élite. Super script et super mise en scène (un peu à la Clint Eastwood façon « Gauntlet »), avec en guise de cerise sur le gâteau la sublime Rosamund Pike.

Noces, à 21h05 sur La Trois - Deux étoiles

de Stephan Streker (2016)

Notre Bruxellois autrement passionné de ballon rond ménage très habilement la chèvre et le chou dans ce drame familial librement inspiré par des faits survenus à Lodelinsart en octobre 2007, et à certains moments mené comme un vrai thriller. En marge d’un générique plutôt hexagonal et probant – la prestation de la quasi- néophyte choisyenne Lina El Arabi a été unanimement saluée –, on applaudira une fois de plus la fidélité d’Olivier Gourmet envers ses auteurs compatriotes.

Le nouveau stagiaire, à 21h15 sur TMC - Deux étoiles

de Nancy Meyers (2015)

Robert De Niro a laissé au vestiaire toutes ses manies et tics pour incarner le jeune veuf septuagénaire qui reprend du galon dans une entreprise de distribution speedée par Anne Hathaway : une histoire vivante et vivifiante, bien dans l’air du temps à l’heure où le prolongement de la vie active semble être devenu une nécessité démographique.

Baden Baden, à 22h35 sur La Trois - Deux étoiles

de Rachel Lang (2016)

On retiendra sans doute ce film minimaliste et approximatif à la mise en scène souvent statique et répétitive, typique de ce cinéma inconditionnellement adulé par la presse parisienne, qu’il fut hélas ! le dernier de Claude Gensac qui s’est éteinte peu après à l’âge respectable de 89 ans. Et le passage furtif en arrière-plan d’une sublime Facel Vega Excellence, somptueuse berline.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern