À la télé ce soir: «Spectre» ou «Tout là-haut» (vidéos)

Belgaimage
Belgaimage

« Spectre », à 20h15 sur AB3

À Mexico, pendant la fête des Morts, James Bond tente de mettre la main sur Sciarra, que M, avant de mourir, lui avait dit de surveiller. 007 le tue avant d’être mis à pied par le nouveau M, qui voit d’un mauvais œil l’arrivée de C, qui veut mettre fin au programme 00. Bond passe outre les ordres…

« Tout là-haut », à 22h15 sur TIPIK

Sur les réseaux sociaux, Scott a des milliers de followers, épatés par ses exploits en snowboard. A Chamonix, il croise la route de Pierrick, un ancien champion devenu guide de montagne. Scott lui demande de l’aider à réaliser son rêve : tenter la descente de la plus périlleuse des pentes de l’Everest…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« 007 Spectre », à 20H15 sur AB3 – trois étoiles

de Sam Mendes (2015)

Les scénaristes du 24e titre officiel de la plus grande saga ciné de l’histoire n’ont pas osé aller jusqu’à donner au prédisposé Christoph Waltz le nom de Blofeld pour incarner le malfaisant bonhomme au chat blanc jadis joué par les Donald Pleasence, Telly Savalas et Charles Gray à l’époque des Sean Connery et George Lazenby : il a été rebaptisé Oberhausen et est censé avoir disparu au terme de ce quatrième épisode de l’ère Daniel Craig. C’est toujours aussi spectaculaire au niveau de la séquence d’ouverture et aussi désespérément dénué d’humour.

« Air Force One », à 20H00 sur CLUB RTL – deux étoiles

de Wolfgang Petersen (1997)

Le président des États-Unis qui déjoue lui-même, physiquement, la prise d’otages à bord du Boeing 747 de la Maison-Blanche, on n’y croit évidemment pas un seul instant. Le suspense en huis clos prend pourtant de l’altitude en cours de vol et s’achève en véritable apothéose.

« Les femmes de ses rêves », à 20H10 sur PLUG RTL – deux étoiles

de Bobby et Peter Farelly (2007)

Du rythme, de l’efficacité, de l’humour et des rebondissements… pas toujours téléphonés : voilà bien tout ce qui manque à la plupart des comédies romantiques US contemporaines et qu’on retrouve avec bonheur ici. Du coup, on ne s’ennuie jamais en compagnie des Stiller (Jerry, le vieux papa de Ben est également dans le coup) sous la houlette des auteurs de « Mary à tout prix ».

« Salaud, on t’aime », à 21H15 sur C8 – deux étoiles

de Claude Lelouch (2014)

Dommage, ce détour final trop bricolé vers le polar… Car jusque-là, cette chronique familiale en haute montagne tient plutôt bien – et de façon très plaisante – sur ses raquettes, grâce notamment à la complicité naturelle unissant Johnny Hallyday et Eddy Mitchell, les deux dinosaures du rock’n’roll hexagonal. Eh non, l’auteur d’« Itinéraire d’un enfant gâté » n’a décidément jamais dit son dernier mot.

« L’aventure, c’est l’aventure », à 23H30 sur C8 – deux étoiles

de Claude Lelouch (1972)

Le quintette de sympathiques truands formé par Lino Ventura, Jacques Brel, Charles Gérard, Charles Denner et Aldo Maccione est resté dans les mémoires tout comme la joyeuse immoralité d’un récit pas du tout innocent.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern