L’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar patine

Cédric Jubillar, le mari, a participé aux recherches. Il n’est pas suspect, selon le parquet.
Cédric Jubillar, le mari, a participé aux recherches. Il n’est pas suspect, selon le parquet. - BelgaImage

À Cagnac-les-Mines, le mystère s’épaissit à mesure que les différentes pistes étudiées par la Section de recherches de Toulouse finissent en cul-de-sac. Le domicile conjugal a été fouillé, les anciennes mines de la région, les puits et les trous analysés, les cours d’eau sondés. Sans succès. Dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar a cessé de donner tout signe de vie. Sous 3 degrés, une doudoune blanche sur les épaules et son téléphone à la main, la trentenaire a quitté le pavillon qu’elle partageait avec son mari, Cédric Jubillar, et ses deux enfants de 6 ans et 19 mois....

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern