À La Louvière, l’épandage manuel d’un ouvrier provoque de vives réactions (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Depuis lundi, la vidéo tourne dans toute la Belgique. Un ouvrier communal en Louvière a décidé de faire son travail d’épandage du sel sur les routes à sa façon, c’est-à-dire assis dans la benne du camion et lançant des poignées de sel. Les images peuvent faire rires face à cette méthode plutôt inhabituelle, qui fait questionner son utilité. L’ouvrier a été filmé sur l’avenue Gambetta à La Louvière. Selon le bourgmestre, c’est l’ouvrier qui a pris cette initiative. « Je crois que cet ouvrier a voulu bien faire, son initiative partait d’une bonne intention », explique le bourgmestre. La pratique est tout de même été stoppée puisque dangereuse : « L’ouvrier avait mis en danger sa sécurité et celle des autres, avec cette pratique qui date du siècle passé. Nous n’en sommes pas à des sanctions, l’ouvrier ayant agi dans l’intérêt général, certes maladroitement » ajoute le bourgmestre.

Le service d’épandage de la Louvière est quelque peu dépassé au vu de la situation météorologique. La ville ne dispose que de quatre épandeuses pour gérer 425 kilomètres de routes. Le ratio est insuffisant en cette période particulière. « Les camions sont partis vers 4 h. Plutôt, cela aurait été du suicide car pour que cela (l’épandage NDLR) fonctionne, il faut du trafic », s’est défendu l’échevin aux travaux Antonio Gava. En effet si le trafic manque, alors la neige fondue a e temps de regeler.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern