«Moules frites»: une chaîne numérique consacrée à la santé sexuelle (vidéo)

O’Yes ASBL
O’Yes ASBL

Amour et sexualité sont des sujets d’actualité et l’ASBL belge O’Yes en profite pour lancer sa chaîne de vidéos et de podcast « Moules Frites » destinée à sensibiliser les jeunes sur la vie relationnelle, affective et sexuelle de manière « décomplexée et libre ». L’objectif est bel et bien de donner la parole aux jeunes à travers des vidéos et des podcasts diffusés sur plusieurs plateformes, Youtube, Facebook, Instagram, Tik Tok, Spotify, Soundclound entre autres.

Le projet est construit par des volontaires et l’équipe de l’ASBL et veut donner un espace de discussion libre et bienveillant pour aborder des sujets importants, sans complexes ni tabous « le tout traité avec sérieux et humour » comme le précise bien l’ASBL. Les sujets abordés seront ceux de la contraception, du plaisir, des IST mais aussi du consentement, de l’amour, des questions LGBT.

Au menu

L’ASBL propose un « menu ». Un « open-mic » pour parler des coups de coeur ou des coups de gueule mais aussi des vidéos explicatives aussi sur des pratiques, ou des expertises pour savoir vers qui se diriger dans certaines situations mais aussi des témoignages. Le projet est né en 2018 avec « Sex’Mobile », une série de vidéos destinée à faire tomber les mythes autour de la santé sexuelle avec des interventions d’étudiants.

Du travail à faire

Bien que le sujet semble déjà couvert par de nombreux acteurs, les membres de l’ASBL font tout de même le constat que trop peu de jeunes ont une connaissance suffisante de leur santé sexuelle ou de leurs droits. L’accès à l’information est inégal. En voulant élargir leur action sur de nombreuses plateformes, l’ASBL souhaite accéder au plus grand nombre de jeunes possible. Les membres ayant pris part au projet mettent en avant un « manque d’espace adapté et dédié à leur prise de parole sur les thématiques de la santé sexuelle » explique l’ASBL. L’association existe depuis 2009 et est active dans le domaine de la prévention et de la promotion de la santé auprès des jeunes de la Fédération Wallonie Bruxelles tout au long de l’année.

Rendez-vous sur le site de l’ASBL O’Yes pour en savoir plus.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern