À la télé ce soir: le documentaire «50 nuances de couples» ou «Demain tout commence»

Omar Sy dans «Demain tout commence»
Omar Sy dans «Demain tout commence» - Isopix (Mars Films / Vendome Production / Collection Christophel)

Demain tout commence, à 20h25 sur RTL-TVI

Installé dans le sud de la France, Samuel travaille sans trop se fatiguer. Une de ses anciennes conquêtes lui annonce qu’il est père de Gloria, 8 mois. La jeune femme part en lui laissant l’enfant. Incapable de s’occuper d’un nourrisson, Samuel se précipite à Londres pour tenter de retrouver la jeune femme…

50 nuances de couples, à 20h37 sur Tipik

En quarante ans, le modèle traditionnel du couple légitime a totalement changé. 43 % des Français admettent avoir été infidèles au cours de leur vie, soit un homme sur deux et une femme sur trois. De nouveaux comportements font même leur apparition pour obtenir plus de liberté. Certains couples réinventent les relations comme les polyamoureux, les sex-friend, les anarchistes relationnels ou les couples ouverts, qui semblent en totale rupture avec la conjugalité. D’autres couples, au contraire, n’envisagent pas de partager leur partenaire avec quelqu’un d’autre.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Le lion en hiver, à 13h35 sur Arte – Trois étoiles

d’Anthony Harvey (1968)

La transposition classique mais ô combien prestigieuse de la pièce éponyme à succès de James Goldman, récompensé de l’Oscar du meilleur scénario adapté tandis que Katharine Hepburn décrochait le sacre de la meilleure actrice et John Barry la première de ses trois statuettes musicales, avant « Out of Africa » et « Danse avec les loups ». Futur 007, Timothy Dalton apparaît en roi de France et Anthony « Hannibal le cannibale » Hopkins en Richard (futur) Cœur de Lion, face au grand Peter O’Toole, le légendaire « Lawrence d’Arabie » qui sortait alors de son rôle de général SS tueur psychopathe dans « La nuit des généraux ». Quelle époque…

Man on Fire, à 22h35 sur AB3 – Trois étoiles

de Tony Scott (2004)

Mis à part l’excès de violence du bouquet final un peu trop attendu, un film d’action à la fois sérieux, coloré, romantique et par ailleurs exempt d’effets spéciaux excessifs. On regrette amèrement ce Scott -là.

Numéro quatre, à 20h10 sur Plug RTL – Deux étoiles

de DJ Caruso (2011)

En fait, la grosse différence entre ce « Numéro 4 » et « Twilight » ostensiblement en ligne de mire tient dans la relative simplicité du script, nettement moins métaphysique, et dans l’apparition ponctuelle d’affreuses bestioles à la solde des « aliens ». Avouons-le franchement : le côté bricolage de tels effets spéciaux distille une touche parodique en fin de compte plutôt plaisante. En dépit de chiffres plus qu’honorables, une suite reste toujours attendue.

Da Vinci Code, à 20h15 sur AB3 – Deux étoiles

de Ron Howard (2006)

Sans aucun doute le film le plus attendu de la décennie écoulée ! À l’image du roman de Dan Brown, on est littéralement fasciné ou… on n’y croit pas une seconde. On a surtout reproché à cette adaptation sa trop grande fidélité au livre, mise à part une séquence finale trop rédemptrice…

Moi, moche et méchant 3, à 21h15 sur C8 – Deux étoiles

de Kyle Balda, Pierre Coffin et Éric Guillon (2017)

Après le « pilote » de 2010 et sa brillante suite de 2013, la saga reprend gentiment et retrouve sporadiquement ses Minions dont le concert improvisé est un sommet en matière de gag audiovisuel. Le reste réussit à conserver une bonne moyenne avec de savoureuses références à l’univers 007 et particulièrement à « L’espion qui m’aimait ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern