Macron traité à l’hydroxychloroquine après sa contamination au Covid-19? Son entourage tire les choses au clair

Macron traité à l’hydroxychloroquine après sa contamination au Covid-19? Son entourage tire les choses au clair
Hanslucas

Sorti en novembre dernier, le documentaire controversé « Hold-Up », qui traite de la pandémie de coronavirus avec toutes sortes de théories du complot, a été diffusé dans sa version longue lundi, le 15 février. Et dans cette édition plus longue se trouve l’intervention de Jean-Marie Bigard, qui revient sur une conversation téléphonique qu’il aurait eue au printemps dernier avec le président français Emmanuel Macron, avant que ce dernier ne soit contaminé par le Covid-19.

Dans l’extrait de l’interview reprise dans le documentaire, Bigard prétend ceci : « Je lui ai dit : ’Président, franchement, si vous attrapez le Covid, est-ce vous faites le protocole du professeur Raoult ?’. Il m’a dit ’Bien sûr, le jour même’ ». Jean-Marie Bigard affirme tout de même ensuite qu’il n’a « pas la preuve » qu’Emmanuel Macron a réellement été traité à l’hydroxychloroquine après sa contamination au coronavirus en décembre.

Mais ces propos ont tout de même fait le tour de la Toile en ce début de semaine. Et l’entourage du président de l’Hexagone a donc réagi aux suppositions faites par Jean-Marie Bigard. « Non, le président n’a pas été soigné avec de l’hydroxychloroquine lorsqu’il a été diagnostiqué positif au Covid-19 en décembre dernier », a affirmé un porte-parole de l’Élysée au site 20 Minutes. Voilà qui est clair, et surtout cohérent avec les dires publics d’Emmanuel Macron, qui, en l’absence de preuves d’efficacité de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19, avait écarté en juillet dernier l’idée de suivre un tel traitement en cas de contamination.

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern