Un Belge va à La Réunion avec un faux contrat de travail et prend une amende

BelgaImage
BelgaImage

Malheureusement vouloir partir en voyage pour « se refaire » après avoir perdu son travail n’est pas un motif impérieux pour la Police aux frontières de La Réunion. L’homme de 32 ans est arrivé à l’aéroport Roland-Garros ce jeudi 18 février avec un contrat de travail justifiant son déplacement. La Police a alors contacté l’employeur pour vérifier l’information. Ce dernier ne connaissait pas l’homme. Le Belge a alors reconnu être en possession d’un faux contrat, il a été emmené en garde à vue.

Le Belge a été jugé en comparution immédiate et a reconnu les faits. Son intention était de rejoindre une copine après avoir perdu son emploi en Belgique, il traversait des difficultés financières, voulait se changer les idées, et possiblement trouver du travail. Le jugement a été rendu : 650 euros d’amende pour faux et usage de faux. Une très bonne nouvelle pour le Belge, le voyageur encourait jusqu’à trois ans de prison et 45.000 euros d’amende. Le procureur n’avait requis que quatre mois de prison avec sursis et 1.000 euros d’amende.

Les contrôles seront renforcés à l’aéroport a annoncé le préfet de La Réunion.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Le nombre de permis de bâtir octroyés en Belgique pour de nouvelles constructions unifamiliales diminue progressivement. La tendance qui monte: l’habitat groupé.

    Batibouw, un vrai salon… virtuel

    Du 27 février au 7 mars, la foire du bâtiment se tient sur internet. Un vrai salon, avec des contacts avec les exposants, mais en ligne. Un thème à retenir: les logements modulables.

  • Les activités de prostitution sont interdites depuis octobre. Vont-elles reprendre le 1er mars?

    Prostituées, les oubliées du confinement

    La crise pousse des femmes à exercer leur métier dans la plus grande clandestinité. La commune de Schaerbeek demande des décisions claires au Comité de concertation.

  • La princesse Delphine s’est pliée de bonne grâce au jeu des photos témoins. Elle prend la pose ici devant le tombeau du roi Léopold Ier.

    Monarchie: Delphine dans la crypte royale

    Le 17 février, le Roi a invité sa demi-sœur à se recueillir devant les défunts de la Famille royale en l’église Notre-Dame de Laeken.