Un Belge va à La Réunion avec un faux contrat de travail et prend une amende

BelgaImage
BelgaImage

Malheureusement vouloir partir en voyage pour « se refaire » après avoir perdu son travail n’est pas un motif impérieux pour la Police aux frontières de La Réunion. L’homme de 32 ans est arrivé à l’aéroport Roland-Garros ce jeudi 18 février avec un contrat de travail justifiant son déplacement. La Police a alors contacté l’employeur pour vérifier l’information. Ce dernier ne connaissait pas l’homme. Le Belge a alors reconnu être en possession d’un faux contrat, il a été emmené en garde à vue.

Le Belge a été jugé en comparution immédiate et a reconnu les faits. Son intention était de rejoindre une copine après avoir perdu son emploi en Belgique, il traversait des difficultés financières, voulait se changer les idées, et possiblement trouver du travail. Le jugement a été rendu : 650 euros d’amende pour faux et usage de faux. Une très bonne nouvelle pour le Belge, le voyageur encourait jusqu’à trois ans de prison et 45.000 euros d’amende. Le procureur n’avait requis que quatre mois de prison avec sursis et 1.000 euros d’amende.

Les contrôles seront renforcés à l’aéroport a annoncé le préfet de La Réunion.

 
  • Abus sexuels: le grand déballage

    Belgaimage

    Les affaires se multiplient. Les masques tombent. La parole se libère, pouvant aussi ouvrir la porte aux mensonges et règlements de comptes. Une révolution !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern