Prostituées, les oubliées du confinement

Les activités de prostitution sont interdites depuis octobre. Vont-elles reprendre le 1er mars?
Les activités de prostitution sont interdites depuis octobre. Vont-elles reprendre le 1er mars? - BelgaImage

Lors des conférences de presse du Conseil national de sécurité ou du Comité de concertation, pas un mot, jamais, sur ces filles, et ces quelques hommes, que l’on nomme « travailleurs du sexe ». Ceux-là, aussi, sont les oubliés du confinement. Tous sont à l’arrêt, du moins officiellement, depuis octobre. Vont-ils reprendre ? À l’heure où la réouverture des « métiers de contact » est sur la table, il va être temps de lever le flou. « Le flou, c’est gentil. Je parle, moi, d’hypocrisie ! », dénonce Cécile Jodogne (DéFi), bourgmestre faisant...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern