Un banquet impérial pour 500 couverts

BelgaImage
BelgaImage

Napoléon III, neveu du grand Bonaparte, voyait les choses en grand. Aussi, lorsque son fils et héritier du Trône, Eugène Louis Jean Joseph Napoléon, voit le jour le 16 mars 1856 au palais des Tuileries, au cœur de Paris, l’Empereur veut célébrer l’événement avec faste. Le baptême est fixé le 14 juin. À cette époque, la France a retrouvé le rayonnement militaire et diplomatique tel qu’il fut quatre décennies plus tôt, juste avant la chute de Napoléon Ier. Le Second Empire se pose même en arbitre incontesté de l’Europe et Napoléon III comme celui qui peut permettre une issue favorable à la...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern