À la télé ce soir: «Les 8 salopards» ou «The Wave»

BelgaImage
BelgaImage

« Les 8 salopards », à 20h05 sur TIPIK

de Quentin Tarantino (2016)

Quelques années après la guerre de Sécession, au beau milieu du Wyoming… John Ruth, célèbre chasseur de primes surnommé « le Bourreau », escorte Daisy Domergue, sa prisonnière, accusée d’avoir la gâchette trop facile et promise à la pendaison à Red Rock. Sur la route, leur diligence croise le chemin du major Marquis Warren qui se rend lui aussi à Red Rock pour y livrer ses trois prisonniers, morts. Le blizzard oblige l’équipage à faire une halte dans une auberge. D’autres cow-boys y ont déjà fait escale. Alors que la tempête s’abat au-dessus du massif, l’auberge va abriter une série de tromperies et de trahisons. L’un de ces huit salopards n’est pas celui qu’il prétend être

« The Wave », à 20h30 sur BE1

de Gille Klabin (2019)

Frank mène une vie bien rangée d’avocat d’affaires avec femme et hypothèque. La veille d’une réunion décisive, il s’autorise une petite folie et rejoint son collègue dans une beuverie nocturne. De fil en aiguille, Frank absorbe un hallucinogène qui va lui pourrir la vie. Ou l’améliorer, selon la perspective.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Parker », à 20h15 sur AB3 – Deux étoiles

de Taylor Hackford (2013)

Évoquant un casse qui tourne au cauchemar pour l’un de ses membres, l’avant-dernière réalisation de l’auteur de « Officier et gentleman » et « Dolores Claiborne » ne fait pas dans la dentelle, ce qui est logique avec l’incassable Jason Statham en tête d’affiche. Mais comme c’est bien ficelé, super-efficace d’un bout à l’autre et non exempt d’humour, on ne peut que se laisser embarquer.

« Astérix aux Jeux olympiques », à 20h25 sur RTL-TVI – Deux étoiles

de Frédéric Forestier et Thomas Langmann (2007)

Le film le plus cher de toute l’histoire du cinéma français et aussi l’un des plus critiqués, tant par la presse que par le grand public ! Si la grosse machine est certes un peu décevante, les scènes où interviennent Benoît Poelvoorde et Alain Delon sont, elles, totalement jubilatoires.

« Les misérables », à 21h05 sur La Trois – Deux étoiles

de Claude Lelouch (1995)

De toutes les adaptations à l’écran du célébrissime roman de Victor Hugo, celle du réalisateur d’« Itinéraire d’un enfant gâté » se distingue par un audacieux changement d’époque. Globalement plaisant.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Ces instants où tout bascule

    Julien SANDREL copyright Bruno Levy

    Julien Sandrel publie un nouveau roman solaire. Pour lui, pas de doutes, « les petits bonheurs du quotidien sont plus importants que tout ».