À la télé ce soir: «Les frères sisters» de Jacques Audiard et «Inferno» avec Tom Hanks

À la télé ce soir: «Les frères sisters» de Jacques Audiard et «Inferno» avec Tom Hanks
BelgaImage

« Les frères sisters », 21h05 sur La Trois

Dans l'Oregon, dans les années 1850, Eli et Charlie Sisters, des chasseurs de primes, traquent un chercheur d'or qui a volé leur patron. Ils sont accompagnés par le détective Morris et Hermann Kermit Warm, un chimiste qui, en pleine ruée vers l'or, a développé une formule permettant de localiser le métal...

« Inferno », 20h30 sur RTL-TVI

Robert Langdon se réveille dans un hopital à Florence en ayant oublié ce qu'il s'est passé ces dernières 48 heures. Le célèbre professeur de symbologie se retrouve en possession d'un tube, que des personnes mal intentionnées veulent récuperer. Il s'agit en fait d'une carte, un jeu de piste pour retrouver un virus inventé par Dante...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« L'art du mensonge », à 15h35 sur Be 1 - Deux étoiles

Ce « Good Liar » en VO succède au brillant « Mr. Holmes », au palmarès de l’un des plus « british » auteurs new-yorkais de sa génération. Il a d’ailleurs gardé en tête d’affiche le même Ian McKellen, partager l’aura avec Helen Mirren. Tout ou presque est dans ce duo magistral jouant avec délectation au jeu du chat et de la souris. Basé sur nouvelle intrigue post-nazie –du genre « The Good German » et « La femme au tableau » avec… la même actrice !-, le récit usant du flash-back au-delà de la corde est rocambolesque et retombe sur ses pattes de manière un peu bancale.

« Maintenant ou jamais », à 20h55 sur 13e Rue - Deux étoiles

Dans ce portrait d’une femme aux abois qui s’improvise braqueuse, l’ex-assistant de Patrice Leconte et déjà réalisateur de « Mon ange » reprend quasiment texto le thème de « La raison du plus faible » de notre éminent Lucas Belvaux. On a parfois du mal à y croire, et sans toute l’émotion dégagée par Leila Behkti, on n’y croirait sans doute pas du tout. Là réside donc toute la différence.

« Interstellar », à 21h05 sur France 3 - Deux étoiles

L’émouvant – et optimiste – épilogue de cette nouvelle épopée de science-fiction rappelant inévitablement « 2001, l’odyssée de l’espace » de Stanley Kubrick fait un peu oublier les longueurs excessives et le manque de rythme d’un récit intelligent et parfois spectaculaire.

« Le pari », à 21h15 sur TMC - Deux étoiles

Les deux « Inconnus » rescapés – Pascal Légitimus n’apparaît que le temps d’un caméo – jouent les beaux-frères antagonistes dans cette comédie anti-tabac assez réussie en dépit de quelques grosses ficelles.

« Éternité », à 22h35 sur La Trois - Une étoile

Plus de vingt ans après « L’odeur de la papaye verte », son auteur vietnamien revient à l’avant-plan avec cette adaptation luxueuse du roman d’Alice Ferney, « L’élégance des veuves », paru en 1995. En fait de luxe, c’est au niveau des lieux de tournage, de la beauté des images, des décors et des costumes que ça se passe. Car le reste est d’une linéarité obsédante, avec une voix off aussi envahissante que les pièces de piano ou de guitare qui s’enchaînent. Un parti pris esthétique dénué d’une vraie mise en scène.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern