Éric Dupond-Moretti fasciné par la téléréalité: «Les Marseillais, je connais par cœur»

Éric Dupond-Moretti fasciné par la téléréalité: «Les Marseillais, je connais par cœur»
Capture d’écran

Vendredi soir, Anne-Elisabeth Lemoine recevait Éric Dupond-Moretti sur le plateau de « C à vous ». Le ministre français de la Justice venait notamment y parler de la montée en puissance, auprès des jeunes et des enfants, des plateformes telles que Youtube, et des dangers du business qui se développe autour de ces jeunes utilisateurs. De nouvelles lois devraient venir encadrer cette « scène digitale ».

Discutant de cette problématique, Anne-Elisabeth Lemoine et Éric Dupond-Moretti en sont arrivés à parler de la téléréalité, rapporte Télé-Loisirs. Un sujet qui a particulièrement attiré l’attention du ministre français, qui a confié être « fasciné par la téléréalité ». Une confession qui a surpris la présentatrice de l’émission. « Encore maintenant ? », a-t-elle demandé, un air ahuri sur le visage. « Oui ! Les Marseillais, j’adore, je connais tout par cœur, ça me fascine », lui a répondu Éric Dupond-Moretti, on ne peut plus sérieux.

Décontenancée, Anne-Elisabeth Lemoine n’a pu retenir un petit rire, avant que le ministre explique ce qui l’attirait tant dans ces programmes tv : « Que l’on puisse accepter de s’enfermer dans une espèce de cage, et accepter d’être filmé en permanence, tout ça me fascine ». Il a également confié qu’il regardait donc les rediffusions des Marseillais, Anges et autres, car il est « fasciné par ce qu’on propose à la jeunesse ». « Et moi je me bats pour faire mieux connaître la justice dans notre pays, vous voyez la distance abyssale qui sépare les deux », a finalement conclu Éric Dupond-Moretti, toujours face à une équipe de « C à vous » qui ne savait pas trop comment réagir.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern