Exclu de The Voice, The Vivi répond à la télé et aux «fachos» avec son clip «Grandir» (vidéo)

Exclu de The Voice, The Vivi répond à la télé et aux «fachos» avec son clip «Grandir» (vidéo)
Capture d'écran TF1

Alors que The Voice France tente de tourner la page The Vivi, ce dernier compte bien ne pas rester silencieux sur son expulsion du programme. C’est pourquoi il a mis en ligne ce 5 mars un nouveau clip, « Grandir », pour revenir sur cette polémique, l’une des deux plus grandes de l’histoire de l’émission avec celle d’une autre candidate exclue, Mennel. Dans cette chanson, il s’en prend à la fois à la télévision, aux médias, aux « fachos » et plus généralement à tous ceux qui ont une part active dans la controverse qu’il a provoqué.

Une défense tous azimuts

Sans surprise, ses premières cibles sont ceux directement impliqués dans son expulsion de The Voice, à savoir la télévision mais aussi les médias qui ont fait connaître ses tweets racistes et homophobes. Après sa participation à l’émission, il dit maintenant « les connaître » avant de leur reprocher d’avoir « fait du clic » en déterrant ses messages, publiés lorsqu’il avait 17 ans. « Ils parlent sur mon nom, sans déconner. Je sais qui je suis, ce que je vaux, ce que j’ai dit et je m’en excuse à mort si tu savais, putain! Cela brise mes principes et mes valeurs. Pour des vannes éclatées sur Twitter ».

Mais The Vivi ne défend pas non plus le contenu de ses tweets : « Les temps changent, les gens changent. Et j'm'ennuie vite, j'aime le changement. Je suis devenu différent (...) Je sais qui je suis, ce que je vaux, ce que j'ai dit et je m'en excuse à mort », chante-t-il. Pour être très clair sur sa repentance, il se désolidarise aussi des « fachos », « qui veulent me défendre, je ne rentre pas dans vos sectes, j’ai pas besoin de vos traqueurs ». Comme pour tirer un trait définitif sur la polémique, The Vivi termine son clip en enterrant l symbole de Twitter, un oiseau bleu.

Cela ne changera toutefois pas son avenir dans The Voice, définitivement compromis par ses tweets publiés trois ans plus tôt. « Ces messages sont également contraires aux engagements pris par les talents quand ils participent à The Voice », avait déclaré la production de l’émission lorsque la polémique a démarré il y a quelques semaines. The Vivi peut néanmoins se réjouir : aujourd’hui, s’il y a des clics, c’est pour regarder son clip. Il comptabilise près de 150.000 vues rien que sur Youtube.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern