À la télé ce soir: «Thérèse Raquin» ou «Baby Phone» (vidéos)

Capture d’écran
Capture d’écran

« Thérèse Raquin », à 20H55 sur ARTE

Orpheline, Thérèse a été recueillie par sa tante, l’austère madame Raquin. La jeune fille a épousé son cousin Camille, éternellement malade. Elle se meurt d’ennui lorsque le hasard lui fait rencontrer Laurent, un camionneur italien. Une passion brûlante naît entre eux. Par amour, Laurent tue Camille…

« Baby Phone », à 22h20 sur la UNE

Marié avec Charlotte, Ben a du mal à faire décoller sa carrière de compositeur de musique de films. Père depuis peu d’une petite fille, il choisit comme parrain du bébé, Nathan, un ami d’enfance, qui s’occupe d’une chanteuse à succès. Ben, qui veut profiter de ses relations, l’invite à dîner…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Thérèse Raquin », à 20H55 sur ARTE – trois étoiles

de Marcel Carné (1953)

Lion d’Argent à Venise, cette adaptation très libre du roman d’Émile Zola publié en 1867 était signée Charles Spaak. Dans l’ambiance typique du film noir très en vogue il y a tout juste un demi-siècle, un superbe mélo marqué par l’extraordinaire classe de Simone Signoret et le regard halluciné de Sylvie, la future « Vieille dame indigne » de René Allio.

« Logan », à 21H15 sur C8 – trois étoiles

de James Mangold (2017)

En fait, plutôt un « postquel » qu’un « préquel » de la grande saga des « X-Men », vu que Wolverine – alias Hugh Jackman qui se la joue à la Clint Eastwood derrière sa barbe négligée – tire sa révérence dans un fabuleux dernier round crépusculaire en diable, avec un formidable hommage totalement avoué au western en général et à « L’homme des vallées perdues » qu’incarnait Alan Ladd en particulier. Le meilleur film de toute l’histoire de la Marvel ? Du côté sombre, certainement…

« Les femmes du 6e étage », à 22H20 sur LA UNE – trois étoiles

de Philippe Le Guay (2010)

L’auteur s’est largement inspiré de son enfance pour imaginer cette histoire qui a le grand mérite de sonner juste : une œuvre aussi personnelle que réussie, grâce entre autre à la richesse d’un casting sur mesure où les actrices espagnoles ont naturellement la part belle, Carmen Maura en tête, à laquelle a d’ailleurs été attribué le César de la meilleure actrice dans un second rôle.

« After the Wedding », à 23H35 sur ARTE – trois étoiles

de Susanne Bier (2006)

La réalisatrice est parvenue à suspendre jusqu’à la dernière seconde chacun des secrets de cette histoire d’un grand romantisme avec un savoir-faire presque magistral. Ce film de deux heures se révèle dès lors passionnant d’un bout à l’autre. En tête d’affiche, on retrouve Mads Mikkelsen, la star danoise qui nous avait déjà épaté dans « Adam’s Apple » avant d’affronter Daniel Craig dans « Casino Royale », le dernier James Bond. Avec aussi l’excellent Rolf Lassgard.

« Un homme pressé », à 20H40 sur LA UNE – deux étoiles

d’Hervé Mimran (2018)

L’histoire… presque vraie d’un homme d’affaires impitoyable qui doit revoir sa vie au lendemain d’un AVC donne à Fabrice Luchini l’occasion de démontrer une fois de plus toute l’étendue de ses talents de diction.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Ces instants où tout bascule

    Julien SANDREL copyright Bruno Levy

    Julien Sandrel publie un nouveau roman solaire. Pour lui, pas de doutes, « les petits bonheurs du quotidien sont plus importants que tout ».