130.000 moutons coincés au canal de Suez

Depuis mardi, un porte-container de 220.000 tonnes bloque l’un des passages les plus stratégiques pour l’économie mondiale. Le bateau de 220.000 tonnes et de 400 mètres de long empêche de nombreuses marchandises de passer dont des ovins. Onze cargos de bétails sont coincés en mer Égée et en mer Méditerranée. Ils viennent de Roumanie et transportent 130.000 animaux selon les autorités sanitaires de Bucarest.

Les animaux ne sont pas à l’abandon et l’Agence nationale sanitaire vétérinaire a annoncé dans un communiqué : « Des représentants des transporteurs ont été contactés et ont assuré qu’il y avait suffisamment de nourriture et d’eau à bord des navires pour les prochains jours ». Une situation néanmoins complexe, puisque si elle continue, les animaux pourraient commencer à perdre patience et se blesser entre eux.

L’organisation Animals International prévient des risques : « La situation est critique et risque de devenir une tragédie maritime sans précédent impliquant des animaux vivants » explique le porte-parole à l’AFP, Gabriel Paun. Il ajoute : « Si les animaux manquent d’eau et de nourriture, ils commenceront à se pousser les uns les autres et périront tous ».

Une des solutions pour les animaux, est de continuer le ravitaillement en eau et en nourriture. Il est aussi envisagé de dérouter les bateaux pour « débarquer les animaux dans d’autres ports ».

Déjà un incident en 2019

Ce mode de transport du bétail est un point sur lequel revient l’organisation. En 2019, un cargo a fait naufrage au départ du port de Midia en Roumanie. À son bord se trouvaient 14.600 moutons dont seulement 180 d’entre eux ont été sauvés. Pour l’organisation, ces conditions de transports sont inadmissibles. Elle demande la suspension immédiate des exportations d’animaux vivants pour favoriser le transport de viande. L’organisation parle de « navires de la mort » où des milliers d’animaux succombent pendant les trajets à cause de la soif et de la chaleur.

Ce n’est pas la première fois que la Roumanie se fait reprendre sur ces méthodes. L’Union européenne la menaçait déjà de procédure d’infraction si des « violations systématiques » des législations européennes et du respect du bien-être des animaux étaient encore constatées.

 
  • La soprano russe Anna Netrebko dans le rôle de Lady Macbeth, ici à Saint-Pétersbourg.

    Verdi au service de Shakespeare

    Par sa densité, son propos, ses caractères, son ambiance prenante autant qu’étrange, « Macbeth » est un incontournable de l’art lyrique.

  • La rencontre inattendue entre un livreur (H. Jemili) et un médecin à bout (M. Blanc).

    Michel Blanc au mieux de sa forme

    Les vraies bonnes comédies françaises sont devenues assez rares, mais fort heureusement pas inexistantes.

  • L’acteur français Ibrahim Koma incarne le valet de Phileas Fogg.

    L’œuvre de Jules Verne réadaptée

    L’excellent acteur britannique David Tennant, mais aussi le Français Ibrahim Koma qui incarne le valet Passepartout accompagnant Phileas Fogg dans son périple audacieux