Portrait: boxeur au grand cœur

Béa Diallo ne boxe plus aujourd’hui, il a épousé d’autres causes.Il forme une famille avec sa femme Chantal.
Béa Diallo ne boxe plus aujourd’hui, il a épousé d’autres causes.Il forme une famille avec sa femme Chantal. - BelgaImage

Il a connu très jeune la violence ordinaire, les remarques désobligeantes et le racisme à fleur de peau. Mais Béa Diallo est surtout un combattant du bien. Le respect, il l’a construit avec ses poings mais surtout avec son désir de réussir. Le petit gamin, né Lansana le 7 juillet 1971 à Monrovia, Liberia, d’origine guinéenne, fils de diplomate, sixième d’une famille de neuf enfants, passé par Paris avant de faire sa vie à Bruxelles, ne se prend pas pour un exemple. Et pourtant, il l’est. Son itinéraire parle pour lui : celui d’un homme qui a infligé quelques K.-O. à ses adversaires...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète