Les poissons d’avril de la presse pour 2021

Les poissons d’avril de la presse pour 2021
BelgaImage

Contrairement au poisson d’avril controversé de Volkswagen, renommé Voltswagen, d’autres ont attendu le 1er avril avant de faire leurs blagues. C’est par exemple le cas de Wikipédia qui a annoncé que la créature mythologique aux allures de pieuvre, Cthulu, s’était présentée aux élections présidentielles américaines depuis... 1996, sans toutefois accéder à la présidence ! En Belgique, plusieurs titres de presse ont également rivalisé d’inventivité pour célébrer ce jour si particulier.

Un nouveau patron pour le Standard !

Ce matin, les lecteurs de L’Avenir ont découvert une nouvelle bien étrange. Jean-Michel Javaux, bourgmestre d’Amay, deviendrait… président du Standard de Liège, et ce dès la saison prochaine ! L’ex-coprésident d’Ecolo aurait sauté le pas ce 1er avril car, selon lui, « c’est ce jour-là que je suis tombé amoureux du Standard, lors d’un match de Coupe d’Europe contre les Luxembourgeois de Differdange ». L’homme politique aurait pris cette décision après une longue réflexion sur la manière de rendre service à son club de cœur. Son épouse aurait posé une condition à son initiative : lui acheter une télévision, ce qu’il aurait bien évidemment fait !

Pour incarner le renouveau, Jean-Michel Javaux veut tout changer. Le maillot rouge devient vert, une couleur qui lui parle, le stade Maurice Dufrasne deviendrait tout simplement le stade Standard (après avoir hésité avec les noms de Robert Collignon et Jacky Morael), et le matricule 16 du club deviendrait le 71 « comme le jeu de RTL TVI où j’ai brillé pour ma commune en 2016 face à Jean-Michel Zecca ». Le nouveau patron de Standard pense aussi à créer une marque de caleçons au nom de club et à rendre le Standard écolo avec un éclairage LED et une éolienne face au stade !

Le projet étonnant d’Yves Van Laethem

La DH, de son côté, a annoncé que RTL-TVI serait sur le point de frapper un grand coup dans « Mariés au premier regard ». Pour que l’émission renforce son équipe d’experts, elle recruterait ni plus ni moins que le porte-parole interfédéral Covid, Yves Van Laethem ! Ce dernier aurait d’ailleurs déjà des idées pour améliorer « l’algorithme de l’amour », sans oublier de « muscler le protocole de tests de compatibilité que passent les candidats à l’émission ». Il aurait aussi proposé de créer des séances de cueillette aux champignons et de pêche à la truite, ainsi qu’un « repas comme au 18e siècle » pour rendre les rencontres plus chics.

« Qui d’autre qu’Yves est plus légitime, dans ce pays, pour parler de l’importance de bien choisir sa bulle sociale ? », aurait déclaré un de ses amis d’enfance. Par contre, Yves Van Laethem se concentre pour l’instant sur la crise sanitaire. Ce ne serait qu’après sa résolution qu’il partagerait ses conseils en amour, et encore, ce n’est pas totalement sûr. « Yves hésite encore un peu, il ne veut pas qu’on se dise qu’il est récupéré médiatiquement par la télé. Je crois qu’il a un peu peur du retour de frisbee… », conclut l’un de ses proches.

Un renouveau de taille à la RTBF

Après avoir renommé La Deux en Tipik, pourquoi la RTBF s’arrêterait en si bon chemin ? Selon Télépro, la télévision publique serait ainsi sur le point de changer les noms de toutes ses chaînes, question de redonner un peu plus de cohérence. Au revoir La Une, qu’il faudra désormais appeler « Unik ». Une façon d’incarner le renouveau tout en restant fidèle à son histoire. La Trois garderait elle aussi une partie de son héritage puisqu’elle deviendrait « Triptyk ». Cela permettrait de faire référence au mot « triptyque » et donc de mettre l’accent sur le côté culturel de la chaîne.

Ce remodelage aurait toutefois donné lieu à un combat politique. Le PS aurait insisté pour qu’Unik garde sa couleur rouge, tandis que le MR serait jaloux de voir Tipik en vert écolo. C’est pourquoi Triptyk adopterait un bleu bien libéral, question d’assurer la bonne représentativité de l’électorat francophone évidemment.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern