À la télé ce soir: «Nos plus belles années» ou «Le souper» (vidéos)

Belgaimage
Belgaimage

« Nos plus belles années », à 20H40 sur LA TROIS

Katie Morosky et Hubbell Gardiner se sont mariés à la fin de leurs études. Elle, juive et militante communiste, est issue d’un milieu modeste. Lui est le fils d’une famille aisée. Mais au fil du temps, leurs idéaux et leurs engagements respectifs dans une Amérique maccarthyste les ont éloignés…

« Le souper », à 20h55 sur ARTE

En 1815. La défaite de Waterloo a signé la ruine définitive de l’Empire. A Paris, les foules inquiètes, entre invasion et chaos, martèlent le pavé des rues. Talleyrand, le fin diplomate, et Fouché, le régicide, se retrouvent autour d’un souper fin. Il s’agit, en une nuit, de définir l’avenir de la France…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Nos plus belles années », à 20H40 sur LA TROIS – trois étoiles

de Sydney Pollack (1973)

Bien que non crédités, Dalton Trumbo et Francis Ford Coppola ont participé à l’élaboration de cette magnifique romance contrariée entre Robert Redford et Barbra Streisand, évocatrice des heures les plus sombres d’Hollywood, et pour laquelle Marvin Hamlisch décrocha deux Oscars dans la catégorie musicale – meilleure partition originale et meilleure chanson, préférée au mémorable « Live and Let Die » de Paul McCartney.

« Nous nous sommes tant aimés », à 21H15 sur C8 – trois étoiles

d’Ettore Scola (1974)

En matière d’hommage cinéphilique à de multiples chefs-d’œuvre du cinéma non exclusivement autochtones, et de peinture de l’Italie devenue contestataire, cette perle primée à Moscou et lauréate du César du meilleur film étranger… trois ans après sa sortie initiale, a même bénéficié de la présence des Federico Fellini, Marcello Mastroianni et Vittorio De Sica dans leurs propres rôles. Un savoureux mélange d’humour, d’émotion, et d’histoire.

« Fish Tank », à 23H20 sur ARTE – trois étoiles

d’Andrea Arnold (2009)

Un vrai petit bijou dense et poétique dans la mouvance du cinéma social britannique à la Ken Loach, avec un script faussement direct où les non-dits les plus subtils se succèdent, et une mise en scène illusoirement simpliste entrecoupée de superbes cadrages en format… télé. Michael Fassbender y est l’un des partenaires de la jeune Katie Jarvis.

« Moi, moche et méchant », à 20H15 sur AB 3 – deux étoiles

de Pierre Coffin et Chris Renaud (2010)

Les trouvailles graphiques affluent dans cette fable animée très baroque et joliment inspirée dont deux suites ont été exploitées avec le même bonheur depuis. Un petit régal pour tout public.

« La montagne entre nous », à 23H30 sur C8 – deux étoiles

de Hany Abu-Assad (2017)

L’auteur palestinien du « Paradise Now » rentre manifestement dans le rang hollywoodien avec ce drame de survie très convenu mais magistralement relevé par un duo britannique formé par le ténébreux Idris Elba et la toujours formidable Kate Winslet. Du coup, l’émotion est quasi-totale dans chaque séquence.

 
  • Patrick Juvet et la folie des années disco

    Isopix

    Jeune musicien suisse très doué monté à Paris, il a été happé par le show-business et tué par les excès en tous genres. Disparu à 70 ans, il incarnait les folies des années disco.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern