Après avoir été agressé lors d’un cambriolage, Bernard Tapie s’exprime pour la première fois

Belgaimage
Belgaimage

Ce week-end, Bernard Tapie et son épouse Monique ont été victimes d’un cambriolage avec violence. Ils ont été réveillés en pleine nuit par quatre hommes qui s’étaient introduits par une fenêtre dans leur domicile de Seine-et-Marne. Le couple a été maltraité, attaché et frappé avec des câbles électriques. C’est Monique, après avoir réussi à se détacher, qui a pu donner l’alerte. Les voleurs sont repartis avec quelques bijoux et montres. Malade, Bernard Tapie n’a pas voulu se faire hospitaliser mais il a été placé sous surveillance en raison de son état de santé et d’un coup reçu à la tête. Suite à cette violente agression, des images des visages tuméfiés ont été publiées et la famille de Bernard Tapie s’est exprimée dans les médias.

Quelques jours après avoir été maltraité, Bernard Tapie a accepté de répondre brièvement à quelques questions de Libération. Pour lui, les agresseurs étaient « des types sacrément chevronnés ». Il s’estime donc heureux de s’en être sorti car cela « aurait pu finir beaucoup plus mal », a-t-il indiqué. Concernant son état de santé, Bernard Tapie a avoué : « C’est un peu dur à encaisser, mais cela va passer. J’aurai peut-être un peu de séquelles pour ma tumeur au cerveau, suite au coup de matraque reçu sur la tête. Les médecins me le diront ».

Il est également revenu sur l’agression en elle-même, qui a duré quarante-cinq minutes : « Ils ont frappé ma femme à coups de poing dans la gueule, moi attaché sur une chaise. Elle criait. J’ai subi cet épisode comme si je recevais personnellement les coups ». Et s’ils ont été si violents, c’est parce qu’« ils étaient sûrement déçus de ce qu’ils ont pu dérober sur place, pas à la hauteur de leurs espérances et pour le simple plaisir de nous faire du mal », estime-t-il, rapporte Libération.

 
  • Quel avenir pour la monarchie britannique?

    Le prince William dépasse de 20% en popularité son père, le prince Charles. Montera-t-il pour autant sur le trône à sa place?

    Elizabeth II en deuil aura 95 ans ce 21 avril. Quel avenir pour la monarchie britannique ? Un sondage plébiscite William : il doit être le prochain sur le Trône d’Angleterre.

  • Anne-Françoise Rousseau, la cheffe de clinique (à droite), observe les paramètres vitaux d’un patient intubé. - Mathieu Golinvaux

    Le CHU de Liège réquisitionné dans la lutte Covid-19

    Au CHU de Liège, le Centre des brûlés s’est mué en unité de soins intensifs « classique » pour contrecarrer l’avancée du Covid-19.

  • Florence Aubenas est allée s’installer un an dans le village pour «comprendre» ce fait divers sanglant.

    Florence Aubenas explore une nouvelle enquête

    Florence Aubenas ausculte un assassinat sur lequel elle a enquêté pendant sept ans. Un fait divers qui entremêle la France dont on ne parle pas, une bonne dose de mystère et une gueule connue du cinéma.

  • Le Britannique a compris avant tout le monde qu’il pourrait s’enrichir grâce au cannabis thérapeuthique.

    Le cannabis, le nouvel or vert

    De plus en plus de pays autorisent le cannabis thérapeutique. Sur ce marché florissant, un Britannique s’impose. Entre excentricité agaçante et génie entrepreneurial, voici le (presque) milliardaire Maximilian White.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • DR

    Chasseurs de microbes (11)

    Du XVIIe siècle à Louis Pasteur, Paul De Kruif raconte dans un livre passionnant l’existence hors normes et les découvertes magnifiques de grands savants, pionniers de la science et bienfaiteurs de l’humanité.

  • DR

    Suzuki Across: le cadeau de Toyota

    Après le break Swace, un nouveau modèle vient enrichir un peu plus la gamme Suzuki. Et une fois encore, c’est un festival de premières. Le SUV Across est un petit événement.

  • DR

    La Jeep Compass encore plus européenne

    Découvrez d’autres nouveautés du monde automobile.