Le postier des «Visiteurs», Moussa Théophile Sowié, est décédé (vidéos)

2571e45a-9b8d-11eb-b4b7-1ca30f3442bd_web_translate_-111.6665_-1.66666_scale_0.80
D.R.

Il n’apparaît que quelques secondes dans les deux premiers « Visiteurs » mais le public ne l’a pas oublié. C’est donc avec émotion que la presse française a appris ce lundi la mort de Moussa Théophile Sowié, alias le postier ou le « Sarrasin » dans les films de Jean-Marie Poiré. Mais au-delà de ce rôle, le comédien a reçu plusieurs distinctions au cours de sa carrière.

Dernier voyage pour le Burkina Faso

Né au Burkina Faso, il s’est d’abord fait remarquer lorsqu’il était étudiant à Ouagadougou. Il a alors été lauréat du prix Radio-France d’écriture théâtrale. Il est ensuite venu en France où il s’est formé à l'institut des études théâtrales Paris 3 Sorbonne Nouvelle et à l'école d'art dramatique Jacques Lecoq à Paris. Passé devant les caméras, il a ensuite joué dans Navarro, La note bleue, Lumumba, L'Afrance ou plus récemment dans Le Crocodile du Botswanga et Fast Life.

Ces dernières années, il était très investi dans une association entre la petite ville de Valady, dans l’Aveyron, et la localité de Korghégane, au Burkina Faso. Il faisait donc souvent le chemin entre ces deux pays. Selon Centre Presse Aveyron qui relaye la nouvelle de son décès, Moussa Théophile Sowié sera enterré dans son village natal de Bérégadougou, auprès de siens.