Une maman salue le comportement d’un promeneur qui a réussi à apaiser son petit garçon en pleine crise

Capture d’écran
Capture d’écran

Encore émue par ce qu’elle a vécu, Natalie Fernando a décidé de partager son histoire sur les réseaux sociaux. La semaine dernière, la maman était sortie faire une balade avec son fils sur la digue en Angleterre, quand celui-ci a fait une crise. Le petit Rudy, atteint d’autisme, peut devenir très agressif dans ces moments-là.

Le garçon de cinq ans s’est allongé par terre et a commencé à crier. « Les passants qui nous croisaient fronçaient les sourcils en apercevant mon fils en colère », explique la maman. Jusqu’à ce qu’un inconnu, un joggeur, lui vienne en aide. « Cet homme, un parfait inconnu, m’a sauvé aujourd’hui d’une crise qui peut durer jusqu’à une heure ou plus (…). Il a pris le temps de discuter et de me demander si j’allais bien », a ajouté la maman, reconnaissante.

L’homme prénommé Ian s’est alors allongé sur le sol, à côté de l’enfant, et lui a demandé si c’était mieux par terre, rapporte RTL. Une action qui a eu pour effet de calmer le petit garçon. « Cet homme, un parfait inconnu, était mon héros ce matin et après s'être couché avec mon fils, il nous a raccompagnés Rudy et moi jusqu'à notre voiture », a encore expliqué Natalie. Pour elle, si les mots gentils sont faciles à prononcer, les actions allant dans ce sens le sont beaucoup moins.

« Si vous voyez un parent en difficulté, prenez peut-être le temps de dire : « Est-ce que ça va? » Ne jugez pas les parents, essayez de ne pas juger l’enfant, soyez juste gentil. Nous suivons tous notre propre chemin et faisons du mieux que nous le pouvons, il faut parfois un moment de gentillesse de la part d’un parfait inconnu pour changer complètement votre journée », témoigne la maman, pour qui Ian est « la gentillesse incarnée ».

Extrêmement reconnaissante, elle a pris le temps de partager cette histoire pour remercier l’homme qu’elle a qualifié de « héros » pour l’avoir aidée. Un acte qui a également été largement salué sur les réseaux sociaux.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern