Accueil Actu Stars

L’icône transgenre Caitlyn Jenner candidate au poste de gouverneur de Californie

Très critique de l’actuel gouverneur, elle aurait un programme résolument tourné à droite.

Temps de lecture: 2 min

Ancienne championne olympique du décathlon, Caitlyn Jenner a fait savoir ce vendredi qu’elle serait candidate pour viser le poste de gouverneure de Californie. « J’en suis », déclare-t-elle dans un communiqué, tout en affirmant qu’elle commencerait sa campagne « dans les prochaines semaines ». Si elle arrive à son objectif, elle serait la première personne transgenre de l’histoire à atteindre un tel niveau de pouvoir aux Etats-Unis. Mais si elle prévoit de défendre les droits de la communauté transgenre, le reste de ses propositions politiques seraient loin d’être progressistes.

Une républicaine convaincue

Car l’icône de 71 ans est loin d’être tendre avec la gauche américaine. Elle qualifie d’ailleurs le mandat de l’actuel gouverneur démocrate, Gavin Newsom, de « désastreux ». Militante républicaine de longue date, elle avait d’ailleurs voulu être la vice-présidente de Kanye West si ce dernier avait été élu à la Maison-Blanche. En 2016, elle avait soutenu Donald Trump avant de regretter sa position deux ans plus tard au vu des attaques répétées de l’homme d’affaires envers les personnes transgenres.

Dans son communiqué, Caitlyn Jenner reprend en tout cas les grandes lignes des positions républicaines. Elle critique vertement le ralentissement de l’économie pendant la crise sanitaire, l’arrêt des établissements scolaires qui aurait privé « une génération entière d’enfants » d'école, ainsi que « des impôts trop élevés, qui détruisent les emplois, font souffrir les familles et font peser un fardeau particulièrement lourd sur les plus vulnérables ».

Un scrutin spécial et incertain

En théorie, le gouverneur de Californie, n’est pas encore prêt de rendre son poste puisqu’il a été élu en 2018. Mais ces derniers mois, le parti républicain et les anti-masques ont multiplié les attaques sur sa gestion de la crise du Covid-19. Ils l’accusent d’être « dictatorial » et comptent bien lancer une procédure de destitution, un « scrutin de rappel » selon l’appellation officielle. S’ils y arrivent, une élection à deux question aura lieu : faut-il remplacer Gavin Newsom et si oui par qui ? Pour l’instant, les sondages donnent une bonne avance à Gavin Newsom qui a donc ses chances de garder son poste.

Outre Caitlyn Jenner, plusieurs personnalités du parti républicain ont eux aussi fait connaître leurs candidatures, dont le perdant de l’élection de 2018, le businessman John H. Cox, et l’ancien maire de San Diego, le républicain modéré Kevin Faulconer.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une