Thomas Pesquet diffuse la dernière chanson de Coldplay en avant-première dans l’espace (vidéo)

Thomas Pesquet en visioconférence depuis l’espace avec le groupe Coldplay.
Thomas Pesquet en visioconférence depuis l’espace avec le groupe Coldplay. - Capture d’écran ESA

Des messages mystérieux diffusés par Coldplay et l’agence spatiale européenne sur Twitter laissaient penser que quelque chose se préparait dans l’espace. Et en effet, le groupe britannique s’apprêtait à diffuser son dernier titre depuis la Station spatiale internationale (ISS), où se trouve Thomas Pesquet depuis deux semaines.

Les membres de Coldplay ont dont joint l’astronaute français cette nuit via visioconférence. Les artistes ont découvert la vue de Thomas Pesquet depuis la station et ont discuté avec lui de sa mission spatiale de six mois. Et pour terminer, l’astronaute français a donc diffusé en avant-première le dernier titre du groupe, « High Power ».

Une expérience qui a ravi Coldplay, trouvant cette « première intergalactique » « incroyable », mais aussi Thomas Pesquet. Sur Twitter, ce dernier a remercié le groupe britannique : « Nous avions eu des avant-premières de films sur l’ISS, mais je suis presque sûr que c’était la première chanson sortie dans l’espace extraterrestre avant de sortir sur Terre ! Merci Coldplay pour l’échange ! ».

Cette petite expérience va certainement donner des idées à d’autres… Thomas Pesquet en a encore pour cinq mois et demi à bord de la Station spatiale, cela laisse du temps pour quelques autres surprises.

 
  • Pourquoi William a viré Harry

    Depuis de longs mois, la rupture est consommée entre le prince William et le prince Harry. Même lors des funérailles de leur grand-père, ils n’échangent que peu de paroles. En fait, les Cambridge et les Sussex sont brouillés depuis près de trois ans.

    Les deux frères ne se parlent plus depuis octobre 2018. Un livre jette un nouvel éclairage sur la véritable raison de la discorde – une trahison ! – qui a mené à la séparation des Cambridge et des Sussex, avant le Megxit…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern