Conversions forcées et inhumaines

Pour certains, l’homosexualité est considérée comme une maladie qu’il faut soigner.
Pour certains, l’homosexualité est considérée comme une maladie qu’il faut soigner. - BelgaImage

Il est des sujets qu’on préférerait ne pas devoir affronter. Des pratiques honteuses qui posent question. Les conversions forcées de personnes homosexuelles, en vogue jusque dans les années 70 aux États-Unis, mais parfois encore d’actualité dans certains pays très catholiques, font peur. « Guérir » les homos, les contraindre à rentrer dans le rang, à changer d’orientation, cette croyance débouche sur les pires excès. Longtemps considérée comme anormale, réprouvée moralement, encore punie pénalement dans un nombre important de pays, l’homosexualité a longtemps été l’apanage de la...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
  • Pourquoi William a viré Harry

    Depuis de longs mois, la rupture est consommée entre le prince William et le prince Harry. Même lors des funérailles de leur grand-père, ils n’échangent que peu de paroles. En fait, les Cambridge et les Sussex sont brouillés depuis près de trois ans.

    Les deux frères ne se parlent plus depuis octobre 2018. Un livre jette un nouvel éclairage sur la véritable raison de la discorde – une trahison ! – qui a mené à la séparation des Cambridge et des Sussex, avant le Megxit…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern