Les années Mitterrand: la rose était trop rouge (1)

BelgaImage
BelgaImage

Ils sont quatre et ils font peur : Charles Fiterman aux Transports, Jack Ralite à la Santé, Anicet Le Pors à la Fonction publique et Marcel Rigout à la Formation professionnelle. Quatre ministres communistes entrés dans le gouvernement de Pierre Mauroy à la faveur de la victoire électorale de la gauche le 10 mai 1981. Le 21 mai, la passation de pouvoir se déroule entre le nouveau locataire de l’Élysée et Valéry Giscard-d’Estaing, parti sous les huées de la foule à la sortie. En juin, les élections législatives donnent la majorité au PS et à ses alliés au parlement. Mitterrand tient...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern