Dubaï: la princesse séquestrée Latifa aurait redonné des signes de vie (photos)

Dubaï: la princesse séquestrée Latifa aurait redonné des signes de vie (photos)
BelgaImage

Elle apparaît comme si de rien était, en plein Dubaï. Ces derniers jours, un compte Instagram créé en 2017 a publié deux photos montrant une femme supposée être la princesse Latifa. Le souci, c’est qu’il y a quelques mois, cette même princesse avait déclaré dans une vidéo être séquestrée par sa famille dans une maison, avec interdiction formelle de sortir. Il se disait même inquiète pour sa vie. Alors comment expliquer qu’elle apparaisse l’air de rien en ville ?

Des preuves invérifiables ?

Cette question ne cesse de revenir dans les médias internationaux depuis la mise en ligne de ces publications sur Instagram. Sur la première photo, on voit trois femmes attablées au célèbre centre commercial « Mall of the Emirates », non loin de la tour la plus haute du monde, le Burj Khalifa. Sur cette image, malgré une ressemblance frappante avec la princesse, le commentaire ne fait pas de référence directe à celle-ci. Par contre, sur la seconde photo, publiée samedi, l’internaute cite explicitement Latifa, qui apparaîtrait cette fois une petite quinzaine de kilomètres plus au sud, à la table du restaurant Bice Mare.

L’AFP s’est dite incapable de vérifier l’authenticité ou la datation des photos. L’émirat de Dubaï, accusé de séquestrer Latifa en résidence surveillée, n’a de son côté fait aucun commentaire pour le moment. Par contre, des amis de la princesse ont témoigné sur la BBC et précisé que les deux autres femmes présentes sur les photos sont bien des connaissances de Latifa. « Si cette photo est authentique et récente, cela nous donne un certain soulagement qu'elle soit en vie », a déclaré à l'AFP Rothna Begum, chercheuse à Human Rights Watch (HRW).

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern