À la télé ce soir: «Elysium» ou «Le journal de Bridget Jones» (vidéos)

Belgaimage
Belgaimage

« Elysium », à 20H05 sur TIPIK

En 2154, sur une Terre surpeuplée et dévastée. La population s’entasse dans des bidonvilles. Les riches ont fui sur Elysium, une station spatiale ultra-moderne, d’où les maladies ont été éradiquées. Max, un homme ordinaire, irradié dans l’usine où il travaille, tente de rejoindre Elysium pour se soigner…

« Le journal de Bridget Jones », à 22h30 sur AB3

Bridget Jones travaille dans une maison d’édition. À 30 ans passés, elle est toujours un cœur à prendre et, de dîners familiaux en soirées entre copains, traîne comme une guigne sa réputation de célibataire maladroite au parler franc. Amoureuse de son patron, Bridget fait la connaissance de Mark Darcy…

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Ben Hur », à 21H15 sur C8 – quatre étoiles

de William Wyler (1959)

Le fabuleux péplum aux onze Oscars, record jamais dépassé, de surcroît à une époque où les catégories n’étaient du reste pas… légion ! Incontestable « clou » du film, la fameuse course de chars a été filmée par le second assistant du réalisateur alors tombé malade. Il s’appelait Sergio Leone…

« Elysium », à 20H05 sur TIPIK – trois étoiles

de Neill Blomkamp (2013)

Matt Damon avait pris du poids et des muscles pour affronter… à distance une Jodie Foster plus sexy que jamais dans ce film de pure science-fiction post-crépusculaire dû à un néo-spécialiste du genre, le réalisateur sud-américain de « District 9 ». La mise en scène est totalement maîtrisée à tous les niveaux et donc très efficace. Un seul bémol : une conclusion franchement naïve.

« L’affaire Collini (1re TV) », à 20H30 sur BE 1 – trois étoiles

de Marco Kreuzpaintner (2019)

Après « Le Labyrinthe du silence » et « Fritz Bauer, un héros allemand », un nouvel acte de contrition du cinéma allemand sur les crimes nazis. Un film de prétoire empli de vérité et d’émotion grâce notamment au charisme de Franco Nero, le légendaire « Django » de 1966, qui à bientôt 80 ans se prépare au tournage de la suite du crépusculaire « Keoma » de 1976, toujours sous la direction d’un Enzo Castellari qui fêtera, lui, ses 83 étés fin juillet.

« Kramer contre Kramer », à 21H05 sur LA TROIS – deux étoiles

de Robert Benton (1979)

L’un des rôles les plus émouvants de Dustin Hoffman au service d’un célèbre et vibrant plaidoyer paternel mis en scène cependant sans grand relief.

« Bridget Jones : l’âge de raison », à 20H15 sur AB3 – une étoile

de Beeban Kidron (2004)

Trois ans plus tôt, « Le journal de Bridget Jones » avait séduit par sa liberté de ton, sa fraîcheur et l’énergie de son interprète Renée Zellweger. Pour satisfaire l’appétit des producteurs, on a remis le couvert en forçant les traits à tous les niveaux. Du copier-coller en moins bien et visiblement sans leçon de mémoire, puisqu’un numéro trois pire encore est apparu en 2016.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern