Chasseurs de microbes (17)

Représentation de Louis Pasteur dans son laboratoire (Musée Grévin) - PhotoNews
Représentation de Louis Pasteur dans son laboratoire (Musée Grévin) - PhotoNews

On était en été, période de vacances. Les autres professeurs, ses collègues, se reposaient… Louis Pasteur se rendit dans son pays natal, les montagnes, et grimpa au sommet du Poupet pour y ouvrir vingt bouteilles. Il partit alors en Suisse et, non sans danger, choisit le versant sud du mont Blanc pour déboucher ses fioles et laisser pénétrer l’air. Il constata, comme il l’espérait, que plus il gagnait de l’altitude, plus restreint était le nombre de flacons contenant des microbes. « C’est la logique même, s’écria-t-il. Plus l’air est haut et clair, moins il y a de...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète
Signé duBus
Signé Stéphane Bern