À la télé ce soir: «La boum 2» et le début de la saison 2 de «Maroni»

À la télé ce soir: «La boum 2» et le début de la saison 2 de «Maroni»
D.R.

« La boum 2 », 20h35 sur Tipik

Vic, qui entre en seconde, s'éprend de Philippe Berthier, élève au lycée Montaigne et boxeur amateur. De leur côté, ses parents n'oublient pas de vivre. Sa mère se consacre à la création d'un dessin animé, tandis que son père abandonne son cabinet de dentiste pour se lancer dans la recherche...

« Maroni, les fantômes du fleuve », 20h55 sur Arte

Chloé, jeune gendarme déterminée à faire ses preuves, est envoyée à Cayenne, en Guyane, où, pour sa première affaire, elle doit faire équipe avec un policier de la région, Dialio. L'enquête des deux coéquipiers les oblige très vite à mettre de côté leur antipathie réciproque. En effet, un couple de métropolitains a été sauvagement massacré sur son voilier. L'urgence est d'autant plus grande que le fils des victimes, un jeune garçon de 8 ans, a disparu. Malgré sa personnalité tourmentée, Dialo, qui connaît bien le territoire et ses mystères, oriente l'hésitante Chloé sur la piste d'un meurtre rituel...

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Il faut sauver le soldat Ryan », à 21h05 sur France 4 - Quatre étoiles

La première demi-heure qui nous plonge littéralement dans l’enfer d’Omaha Beach restera dans les annales comme un modèle de réalisme et de virtuosité inégalé ! Dommage qu’entre cette entrée en matière exceptionnelle et la séquence, tout aussi fabuleuse, du combat final, on traîne un peu en chemin, avec quelques épisodes inutiles.

« La leçon de piano », à 13h35 sur Arte - Trois étoiles

Palme d’or à Cannes, César du meilleur film étranger, Oscars de la meilleure actrice pour Holly Hunter, du meilleur second rôle féminin pour la jeune Anna Paquin (10 ans à l’époque) et du meilleur scénario original pour la réalisatrice néo-zélandaise dont ça reste le film le plus accompli. La moisson eût été sans aucun doute plus fructueuse encore sans la concurrence inaccessible de « La liste de Schindler ».

« Les visiteurs », à 21h15 sur TMC - Trois étoiles

« Pouah, ça puire », « Ma fillotte », « Marauds ! »… « Okééé », le triomphe de cette comédie à cent pour cent originale fut totalement mérité. On n’en dira pas autant de sa première suite produite à la va-vite, son remake US inutile, en ajoutant que la tardive « Révolution » a été injustement canardée en attendant – qui sait ? – un nouvel opus amenant toute la troupe à l’époque de « Papy fait de la Résistance »…

« Les chevaliers blancs », à 21h05 sur La Trois - Deux étoiles

Tiré du livre « Nicolas Sarkozy dans l’avion ? Les zozos de la Françafrique » de François-Xavier Pinte et Geoffroy d’Ursel, ce drame évoquant les méandres de l’aide humanitaire est filmé comme un reportage plutôt joliment distribué. Il a permis à notre auteur ucclois des « Élève libre » et « L’économie du couple » d’être primé au Festival du film de San Sebastián.

« Serenity », à 22h50 sur RTL-TVI - Deux étoiles

Le toujours excellent Matthew McConaughey personnifie le héros taraudé de ce thriller marin dû à l’imagination du scénariste britannique des « Dirty Pretty Things » de Frears, « Les promesses de l’ombre » de Cronenberg et du dernier « Millenium » signé Fede Alvarez. Intrigue, ambiance et suspense sont au rendez-vous, avec un peu trop de rebondissements.

 
  • Pourquoi William a viré Harry

    Depuis de longs mois, la rupture est consommée entre le prince William et le prince Harry. Même lors des funérailles de leur grand-père, ils n’échangent que peu de paroles. En fait, les Cambridge et les Sussex sont brouillés depuis près de trois ans.

    Les deux frères ne se parlent plus depuis octobre 2018. Un livre jette un nouvel éclairage sur la véritable raison de la discorde – une trahison ! – qui a mené à la séparation des Cambridge et des Sussex, avant le Megxit…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern