Une centrale thermique démolie en quelques secondes en Angleterre (vidéos)

Capture d’écran - SWNS/Youtube
Capture d’écran - SWNS/Youtube

Les quatre gigantesques tours de refroidissement de la centrale thermique à charbon de Rugeley, près de Birmingham ont été réduites en poussière le dimanche 6 juin à 11h15. La centrale à charbon était un lieu historique. Les tours faisaient environ 120 mètres de haut et ont été achevées en 1970. Elles ont fait partie des premières plus hautes tours de centrale à l’époque.

La destruction de ces tours a été décalée de quelques minutes pour ne pas déranger les commémorations du D-Day au National Memorial Arboretum. La destruction de ces tours a été retransmise en direct sur Youtube pour éviter que des personnes ne se rassemblent. La chute des quatre tours a aussi interrompu un match de foot qui se tenait non loin.

La fermeture de cette centrale avait été une inquiétude puisque 150 travailleurs ont alors perdu leur emploi en 2016. Elle appartenait au groupe français Engie L’arrêt de cette centrale s’inscrit dans les plans mis en place par le Royaume-Uni pour passer à la combustion de biomasse et non plus de charbon. La centrale alimentait 500.000 foyers et employait 850 personnes.

À la place, un éco-quartier devrait voir le jour avec plus de 2.000 habitations. Le ministre britannique de l’Économie, de l’Énergie et du développement durable a expliqué dans Mirror  : « Ce redéveloppement innovant va rendre un nouveau souffle à la communauté locale avec de nouveaux emplois, des centaines de maisons bas carbone et un nouvel établissement scolaire, tout en soutenant nos ambitieux engagements climatiques ».

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern