Un garçon reçoit avec émotion la raquette de Novak Djokovic (vidéo)

Capture d’écran - Roland Garros/Twitter
Capture d’écran - Roland Garros/Twitter

Grand joueur au grand cœur. Le geste de Novak Djokovic ne sera pas oublié de sitôt par le jeune garçon qui a eu l’honneur de récupérer sa raquette. C’est le deuxième Roland Garros que remporte le joueur serbe. Sûrement très fier de lui, le joueur n’a pourtant pas gardé sa raquette en souvenir mais l’a donné à un jeune garçon dans les gradins, visiblement ému et très surpris. Lors de la conférence de presse, Novak Djokovic a admis ne pas connaître le garçon mais il explique : « Il était dans mon oreille pendant tout le match, surtout quand j’avais deux sets à remonter. Il m’encourageait. Il me donnait aussi des tactiques. Il était là : « Tiens ton service, obtiens une première balle facile, puis dicte, va à son revers ». »

Le jeune semble donc s’y connaître en tennis. Son engagement dans le jeu de Novak Djokovic a été récompensé par ce dernier. Novak Djokovic a ajouté pendant la conférence de presse : « Il me coachait, au sens propre. J’ai trouvé ça très mignon, très sympa. Donc je lui ai donné ma raquette, il était la meilleure personne à qui je pouvais la donner en signe de gratitude, pour être resté avec moi et m’avoir soutenu ».

Les images du garçon très excité de son cadeau ont été vues plus d’1,8 million de fois. Cependant, la Fédération française de tennis (FFT) a fait retirer les images de Djokovic donnant sa raquette, probablement à la demande des détenteurs des droits, puisqu’elles ont été retirées au motif de violation des droits. Cette décision a fait scandale chez les fans de la compétition. Des analystes parlent d’un réel problème puisque ces sont des médias et des journalistes accrédités qui ont partagé ces images exceptionnelles. Matthew Willis, analyste de tennis se demande à qui ces images peuvent nuire.

Les parents du jeune garçon racontent que le joueur est revenu quelques instants après avoir donné la raquette. Après la remise des trophées, Novak Djokovic est revenu pour donner deux autres raquettes pour le frère et la sœur du jeune garçon.

 
  • Verviers: la peur du lendemain

    La Vesdre coule paisiblement. Les débris qui la bordent rappellent le traumatisme vécu une semaine plus tôt.

    Dévastée par la Vesdre, l’ancienne cité lainière pleure ses morts, compte ses sinistrés et se prépare aux crises à venir.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern