Accueil Actu Stars

Cyril Hanouna se confie sur sa vraie-fausse candidature à la présidentielle: «on en aurait pris plein la gueule»

L’animateur avait bel et bien mis au point un projet pour les élections de 2022, mais il a dû tirer un trait dessus.

Temps de lecture: 2 min

Il y a un mois, un dépôt de marque avait posé question sur une hypothétique candidature de Cyril Hanouna à la présidentielle de l’année prochaine. Ses avocats avaient en effet déposé le nom « Hanouna2022 » auprès de l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI). Finalement, il est possible que cela soit le symptôme d’un projet avorté. Le présentateur révèle en tout cas qu’il était bien question de se présenter lors des élections, mais pour de faux. Sauf que face à de multiples obstacles, il a fait chemin arrière.

Un cadre trop sérieux pour une blague à la Coluche

Comme il le raconte au Parisien, l’animateur voulait au début « faire une grosse blague » pendant la présidentielle. Fidèle à son style tape-à-l'œil, il imaginait réaliser un documentaire destiné à être diffusé dans les salles de cinéma. Les spectateurs auraient alors vu Cyril Hanouna se présentant à la présidentielle. Un buzz assuré, même si en réalité, cela aurait été du bluff. « On avait imaginé un tour de France des marchés et des maires pour obtenir les cinq cents signatures. On voulait pousser le projet à fond. Juste pour rigoler », dit-il.

Mais finalement, l’animateur a dû renoncer, avant même que cette « blague » ne commence. Pour expliquer ce choix, il pointe les conséquences que cela aurait eues. « On a vraiment failli le faire. Mais le temps qu’on dévoile la supercherie, on en aurait pris plein la gueule. Je me suis dit : les mecs vont me taper dessus. Et puis il y aurait eu un problème avec ma présence à l’antenne », explique-t-il.

Quant à ceux qui l’imaginaient vraiment s’engager dans la course à l’Elysée, Cyril Hanouna veut être clair : il n’a pas pensé « une seconde » à cela. Par contre, il prévoit de créer une émission politique dès cette année. « On travaille sur un format inédit que je présenterai en direct sur C8 d’ici à novembre. Il y aura huit ou dix prime times, avec un candidat à la présidentielle à chaque fois. Et peut-être une spéciale avec tous. Ça sera un peu le "Que le meilleur gagne" de la politique. Autour de moi, il y aura des éditorialistes de toutes les chaînes du groupe Canal », assure-t-il.

Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une